Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Après Chemnitz, nouveau drame à Köthen en Saxe ... La réaction allemande s'étend, s'amplifie

 

Nouveau Microsoft Publisher Document.jpgLFAR avec AFP. Nouvelle manifestation antimigrants hier dimanche, au soir, dans l'est de Allemagne à la suite de la mort d'un jeune homme dans une bagarre avec deux Afghans.

Après Chemnitz, Köthen ? Dans cette petite ville de Saxe-Anhalt de 26.000 habitants, l'annonce du décès d'un Allemand de 22 ans, tué par deux afghans  dans la nuit de samedi à dimanche a aussitôt provoqué des réactions analogues à celles auxquelles l'on avait assisté il y a deux semaines à Chemnitz après un meurtre commis par deux migrants ... 

DmrCmvGXgAEOjfI.jpgHier soir, dimanche, une « marche » a été organisée à Köthen sous haute surveillance policière. Plus de deux mille personnes se sont rassemblées pour dire leur colère contre la politique d'asile en Allemagne. Les deux suspects ont été arrêtés, l'un d'eux fait l'objet d'une procédure d'expulsion. 

La politique de Merkel contestée

En Allemagne, s'installe donc un climat antimigrants que le drame de Köthen ne fait que renforcer. « Combien (de morts) encore ? », a tweeté Alice Weidel, leader de l'AfD en réclamant un « tournant » dans la politique d'asile « maintenant ». Elle a ironisé sur le prochain « concert d'extrême gauche » qui pourrait être organisé en Saxe-Anhalt, comme il l'avait été à Chemnitz.. 

La personnalité d'Angela Merkel figurait hier encore en première ligne des récriminations des manifestants. Trois ans presque jour pour jour après sa décision d'ouvrir les frontières de l'Allemagne à un afflux massif de « réfugiés », la politique de la chancelière se révèle de plus en plus contestée. Pour 50% des Allemands, l'accueil des réfugiés n'a « pas réussi », selon un sondage Infratest Dimap pour l'ARD. Pour 69% d'entre eux, « l'intégration des migrants » a échoué ainsi que « la prévention de la criminalité ». Globalement, seulement 31% des personnes interrogées se disent « satisfaites » du travail du gouvernement. Angela Merkel, qui a annoncé son intention de se rendre à Chemnitz en octobre à la rencontre des habitants, aura du mal à restaurer la confiance !   

A lire dans Lafautearousseau... 

580234331.2.jpg

Chemnitz : « L’OPA hostile » de l'Islam qui occupe et mobilise les peuples d’Europe

Commentaires

  • Article Figaro
    Alors que l'Institut Montaigne dévoile un rapport détaillant ce phénomène, la puissance de feu et d'audience d'Internet et des réseaux sociaux en fait un outil majeur de prosélytisme.
    En ces temps de crise des partis et des idéaux, une idéologie a connu, en moins de quinze ans, en France, une augmentation de 900 % du nombre de ses fidèles. Dans les années 1990, les renseignements généraux comptabilisaient quelques centaines de «salafistes» aux curieuses tenues et aux thèses islamistes, Algériens sortis tout droit des «années noires» ou «Tablighis» soucieux de «réislamisation». En 2004, toujours selon les RG, le nombre des adeptes était passé à 5 000 sur le territoire. En 2015, un ancien responsable du ministère de l'Intérieur parlait de «15.000 à 20.000». Et, selon les dernières estimations, le salafisme réunirait aujourd'hui de 30.000 à 50.000 personnes.
    L'évolution est visible dans nombre de quartiers français, de la région parisienne à Roubaixou à Marseille, où les salafistes contrôlent de plus en plus de commerces et d'activités sociales, mais aussi dans les bourgs et les campagnes. Encore ce chiffre est-il très probablement minoré


    Il y a eu la peste brune et c'est aujourd'hui la peste verte qui s'installe dans notre pays avec la complicité des politiques qui par leur lâcheté et sous prétexte de respect du droit refusent d'agir contre le phénomène. Quand le juridisme libéral paralyse l'action politique ...

  • c'est dit rien à redire et nos dirigeants en occident ferment les yeux triste et choquant ...

  • Bonne analyse Jean de Maistre. J'irais plus loin,contrairement au mensonge divulgué dans tous nos médias, le peuple d'Europe et donc de France est une somme de peuples qui sont sur le continent Européen depuis le fond des âges. L'émigration connu jusqu'à ces dernières années a été uniquement celle de ces peuples d'origine mélangés avec les peuples Celtes, Le continent Européen n'est pas un continent d'immigration, comme nos politiques menteurs voudraient nous le faire croire. Ceci dit, il faut convenir que nous sommes tous devenus pleutres, incapables d'esprit, de volonté, assouvis à la tablette ou au smarphone. Nous allons tout droit à la soumission, celle qui va gagner du terrain très rapidement l'islam, puis en retour celle qui attend aux portes de l'Europe, les chrétiens des Etats unis d'Amériques ou de la Russie. Continuons à croire que nous sommes les plus beaux ,les plus intelligents, l'esclavage nous scié à merveille, La réponse doit venir, CETTE FOIS, de tout le peuple Européen. Renouons avec notre histoire, renouons les liens entre tous les chrétiens et ajoutons une forte démarche de défense de la nature. De cette union viendra la liberté des peuples d'Europe. et donc de France.

Écrire un commentaire

Optionnel