Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Famille de France • Le prince Jean : « Un grand bravo à notre équipe de France »

Le prince Jean, le prince Gaston et la princesse Antoinette à Dreux

 

« Un grand bravo à notre Équipe de France pour sa qualification à la finale de la Coupe du Monde. Quelles belles émotions nous vivons ensemble grâce à elle ! Nous nous sommes associés à la clameur de tout un peuple.

Rendez-vous dimanche pour la victoire... »

Le prince Jean de France sur sa page Facebook officielle

 

Après la victoire de l’équipe de France de football dans le match de demi-finale de la Coupe du Monde opposant la Belgique à la France, le Prince Jean de France, Duc de Vendôme a participé avec ses enfants le Prince Gaston et la Princesse Antoinette à la liesse populaire.

À la fin du match, le Duc de Vendôme et son fils le Prince Gaston, tous deux supporters des bleus, laissent éclater leur joie. Alors que les klaxons résonnent dans la ville de Dreux, le Prince Jean joue du cor de chasse afin de s’associer à la joie des Drouais.

Lors des quarts de finale, Leurs Altesses Royales le Dauphin et la Dauphine de France avaient déjà montré leur soutien à l’équipe de France en déployant sur la tour du domaine royal de Dreux, le drapeaux national couronné du blason royal de France.  

Source : La Couronne

Commentaires

  • Feu mgr le comte de Paris doit se retourner dans sa tombe.

  • Magnifique, c'est un. bonheur d'entendre et de voir la Famille de France aux avants postes pour soutenir Les Bleus...de France !

  • Le Prince est simplement à l'inisson de l'immense majorité des Français.
    Qu'aurait-on voulu qu'il fasse ? Qu'il pinaille comme d'aucuns ?

  • Cher Fabre, vous avez raison....et vous avez tort. Vous avez raison de dire que le Prince n'avait pas d'autre choix que de se féliciter de la qualification de l'équipe de France, et de sa victoire. Personne ne pourrait comprendre qu'il souhaitât la victoire de l'équipe croate. Il a donc bien fait car une attitude différente serait contre nature. Cependant il y a tout de même une place pour l'analyse rationnelle, qui n'est pas nécessairement du "pinaillage". La victoire des bleus est et sera une arme entre les mains de ceux qui promeuvent une France indifférenciée et déracinée. En fait, on peut comparer cette situation à celle d'un père qui voit son enfant réussir ses examens sans effort, sans connaissance et sans travail. Il est clair que ce succès l'encouragera à continuer sur la voie du laisser-aller et de la paresse. C'est donc une occurrence regrettable, mais que le père ne peut pas regretter. Il en est tout différemment des observateurs et des maîtres, qui, eux, sont contraints à la lucidité. Une réalité complexe, donc, et ordonnée selon le rôle dévolu à chacun. Désolé si ce genre de réflexion vous semble une ratiocination sans intérêt.

  • Cher Pierre, rassure-toi, je ne le dis pas par flagornerie, mais tes réflexions ne sont jamais "ratiocination sans intérêt". Cependant, j'apporterais une petite nuance à ce que tu dis, dont l'ensemble me paraît juste. Tu as raison de dire (et on le voit à la télé, on le lit dans la presse...) que ceux qui veulent "une France indifférenciée et déracinée" essaient de nous refaire le coup de 98 ("black/blanc/beur"). Pourtant, il y a deux progrès, me semble-t-il, certes encore insuffisants, mais tout de même... :
    1. Deschamps a rendu le grand service de des-islamiser d'un coup l'équipe de France, qui était devenue une gigantesque blague monstrueuse. A Dieu (si je puis dire !) les Anelka, Nasri, Benzema et autres sectateurs de Mahomet... C'est déjà cela de pris...
    2. Si l'on y regarde de près, c'est la première fois depuis de nombreuses années que l'on a tant de joueurs (6) non issus de l'immigration récente. Avec les deux forfaits regrettables de Koscielny et Payet, on pouvait même arriver à 8 : du jamais vu depuis longtemps...
    Ce que tu dis est donc vrai, et le Parti immigrationniste essaye d'exulter, mais je pense que les choses se sont malgré tout améliorées. Ce que les Français devraient exiger c'est que l'on donne leur chance à nos joueurs (le cas Pavard en est le meilleur exemple) et que les joueurs d'origine africaine et/ou issus de l'immigration récente ne soient pas outrageusement sur-représentés, comme c'est le cas aujourd'hui, où ils représentent presque la moitié de l'équipe, alors que la moitié des Français n'est pas d'origine africaine...

  • Je précise que je suis parfaitement d'accord avec l'analyse rationnelle et équilibrée d'Antiquus. Ce n'est ni ratiociner ni pinailler.

Écrire un commentaire

Optionnel