Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le royalisme aujourd'hui : Le dossier de Politique magazine (suite et fin)

 

Le numéro d'été de Politique magazine propose un dossier qui était très attendu, sur les royalistes français aujourd'hui. 

On peut y lire les articles - ou les interviews - de Jean-Baptiste d'Albaret, Jean Sévillia, Franck Ferrand, Louis Durtal, Bernard Pascaud, Christian Franchet d'Esperey, Louis Lorphelin, Yves Morel, Philippe Mesnard, Jacques Trémolet de Villers et Raphaël de Gislain. Le dossier se conclut par un entretien avec le prince Jean de France, duc de Vendôme.

Nous avons déjà publié des extraits de ce dossier. Nous en reprenons d'autres aujourd'hui pour les lecteurs de Lafautearousseau.

Le dynamisme renaissant du royalisme français est aujourd'hui une évidence, notamment dans la jeunesse. Mais « il ne faut pas se contenter de bien faire, disait Georges Pompidou. Il faut aussi le faire savoir. »  Les royalistes français ne font pas exception.   Lafautearousseau  •

1401604080.2.jpg

A lire aussi dans Lafautearousseau ...

Dossier Le royalisme, aujourd'hui

Aujourd’hui, le royalisme

Républicains, vraiment ?

l'AF Provence vue par Politique magazine

Qui sont les royalistes ?

Frank Ferrand : « Les Français s'intéressent aux heures de gloire de notre pays »

Bernard Pascaud : « Espérer juste »

La renaissance des Camelots du Roi

Le CMRDS, une université à succès

De l'urgence de restaurer la monarchie

« MONARCHISER » LES INSTITUTIONS, « ROYALISER » LE PAYS RÉEL...

Pour lire l'intégralité du numéro de Juillet-Août de Politique magazine ... Commander ou s'abonner ici !

Commentaires

  • LAFEAUTEAROUSSEAU ne publie pas le message de Louis de Bourbon, duc d'Anjou en date du 25 août.
    Pourtant il est autrement plus intéressant que les fantaisies dynastiques des "comte de Paris" et "duc de Vendôme"....

  • LFAR n'a pas à publier le message - fût-il "bon" - d'un prince qui est - de fait - parfaitement espagnol et n'a pas à s'occuper des affaires de France.
    Tous ses ancêtres reposent en terre espagnole depuis trois siècles, y compris son propre père et son frère aîné, n'ont plus servi la France depuis trois siècles, et ne s'y intéressent aujourd'hui que parce que le mauvais sort les a écartés du trône d'Espagne, qu'ils auraient du occuper.
    Ce prince, de plus, divise indûment les royalistes par ses interventions épisodiques en France, faites depuis son vrai pays. Cela suffit.
    Les Princes de la Maison de France ont leurs défauts mais ont servi et servent encore la France, le cas échéant sous les drapeaux.

  • De plus, Monsieur, quand vous venez sur LFAR, vous savez sans-doute quelle est sa position claire et nette en matière dynastique : soutien à la Maison de France. Vous n'avez pas à être étonné - ou à faire semblant de l'être - que les messages de Luis de Bourbon n'y soient pas publiés. Vous avez, pour ça, des sites spécialisés.

  • Messieurs, pas de panique!
    Je voulais juste faire de la provocation en comparant la teneur des messages issus des deux branches...
    Pour ma part, je suis royaliste depuis toujours. Natif de Dreux, je suis attaché à la famille d'Orléans et j'ai en bonne place dans ma bibliothèque des ouvrages dédicacés de feu le Comte de Paris.
    Mais parfois mon cœur de royaliste saigne et je voulais le faire comprendre, peut-être maladroitement.
    Vive le roi!

  • Tous des Bourbon : Ils feraient mieux de s'entendre.Quant au comte de Paris, il ferait mieux de garder pieds sur terre au lieu de citer ses titres vintage aussi long qu'un jour sans pain et peu conforme à l'humilité qu'un grand seigneur doit avoir.Cet homme a l'esprit trop bourgeois et trop vaniteux.

  • Merci, Romain. Cordialement.

Les commentaires sont fermés.