UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans votre quotidien, cette semaine...

LAFAUTEAROUSSEAU sans inscription.jpg       Clair, net, précis : comme chaque lundi, en quarante lignes, Louis-Joseph Delanglade entamera la semaine de lafautearousseau par un regard sur l'actualité, qu'elle soit nationale ou internationale...

        Ensuite, nous continuerons à enrichir le dossier des contributions au débat que nous avons ouvert : "POUR UNE REFLEXION DE FOND SUR LE "MARIAGE POUR TOUS".  Après l'important article donné par Jean-François Mattéi au Figaro, sous le titre "Mariage pour tous et homoparentalité" (1), l'entretien de Jean Sévillia avec Chantal Delsol (2), et la contribution de Thibaud Collin (3) : " Un acte de résistance du pays que l’Elysée doit entendre ", nous donnerons, mardi, celle d'Hilaire de Crémiers, "Manif pour tous ! Et maintenant ?"; puis celle de Sylviane Agacinsky, de Bertrand Vergely et d'autres encore; le but étant de constituer un dossier de référence...

        * La reine Beatrix des Pays-Bas abdique en faveur de son fils. A cette occasion, interrogés, de nombreux néerlandais expliquent pourquoi, et en quoi, la royauté leur paraît préférable à une république; ils le disent avec les mots simples de tous les jours, et non sous forme de grands discours théoriques. Nous avons construit une page sur ce sujet, à l'aide du reportage de France info et des réflexions de Jacques Bainville...

        * L'abondance de l'actualité nous a fait reporter deux notes, qu'on lira donc cette semaine : celle de François Reloujac, qui poursuit sa suite économique dans Politique magazine : il traite ce mois-ci de La désindustrialisation, une fatalité ? Nous lui consacrons une de nos Pages, La suite économique de François Reloujac, dans laquelle vous pouvez retrouver ses chroniques de 2010, 2011 et 2012, ainsi que celles qu'il proposera tout au long de cette nouvelle année... Et celle de Champsaur, qui  livrera un papier sur la Grande Guerre, sous l’angle de la perte de mémoire (chez nos jeunes), le centenaire du 3 Août 1914 ayant déclenché une polémique chez certains intellectuels, qui veulent accoler l’anniversaire à Mai 1945...

DAUDET ASSEMBLEE.jpg        * Vendredi a débuté la parution de notre Album Maîtres et témoins...(III) : Léon Daudet. On a commencé par la page d'accueil de l'Album, et la première photo, Qui êtes-vous Léon Daudet ? Vendredi prochain, on aura les 21 photos traitant de l'enfance heureuse et des premières années : les racines provençales et le premier paradoxe d'un provençal de Paris (ou d'un Parisien provençal, comme on voudra...) : Nîmes, le château de Montauban, le mas de la Vignasse; l'amour profond qui unissait tous les membres de la famille, et Léon accompagnant son père, malade du terrible mal qui devait l'enlever si jeune à l'affection des siens (57 ans), à Lamalou les Bains; les différentes demeures des Daudet, qui en eurent beaucoup, la gloire littéraire d'Alphonse Daudet (que l'on a du mal à s'imaginer aujourd'hui) et l'argent qui allait avec (ses livres se vendant si bien !...) lui permettant de déménager souvent, et d'acheter, à Champrosay, une belle demeure où défila une partie de ce qui faisait le "tout Paris" : notamment, le voisin, Nadar, qui ne pouvait s'empêcher de donner des surnoms à ses amis, et appelait Daudet "mon vieux Dauduche" et Léon "le petit Dauduchon"; le second paradoxe, d'une famille à la tradition royaliste interrompue, et devenue hugolâtre : Léon ne renouera avec cette tradition royaliste qu'à... 37 ans !... 

        * On aura aussi, comme d'habitude le samedi, notre note en deux parties :

1. D'abord, une revue des Blogs, de Facebook, des magazines  et d'ailleurs;

2. Et, ensuite, on donnera les liens que des lecteurs ont envoyés : N'hésitez pas à nous faire parvenir des liens sur des sujets qui vous ont paru importants...

BAINVILLE LE MEILLEUR.jpg          * On aura, évidemment, les Ephémérides, car c'est "tout cela, tous ceux-là, aussi, la France" : du 1er Conseil municipal de Paris, voulu par Philippe Auguste et de la fondation du Havre par François 1er, au (mauvais) Traité de Maastricht. En passant par la Paix de Nimègues, le 6 février 1934, la naissance et la mort de Jacques Bainville, la création de l'Antigone, d'Anouilh, Maurras qui compose en prison son magnifique poème Où suis-je ? après le "verdict infâme" du 28 janvier 1945... Sans oublier les naissances de Gilles de Rais, la marquise de Sévigné, Stofflet, Joseph Boze, Jules Verne, André Citroën, Simone Weil...; et les décès de Pascal Paoli et Marthe Robin...

       En plus de la Table des Matières (pour les 366 jours de l'année, les Ephémérides proposent, en permanence L'Album des Ephémérides : L'aventure France racontée par les Cartes (200 photos)... et aussi... de la MUSIQUE DANS LES EPHEMERIDES.pdf

        * Notre rubrique Activités partout en France (mise à jour quotidiennement) propose en permanence une trentaine d'activités diverses : "sitôt reçu, sitôt publié", cette rubrique est à votre disposition pour annoncer et répercuter tout ce qui se fait chez vous, "sans nostalgie ni folklore", pour un royalisme intelligent. Lafautearousseau se veut la "maison commune" de toutes les bonnes volontés royalistes, fidèles à la Maison de France.

lafautearoiusseau page facebook.jpg              * Bienvenue à nos nouveaux "Amis" sur notre Page Facebook Lafautearousseau Royaliste : aidez-nous à faire grandir cette page, en suggérant à vos parents, enfants, amis, relations etc... de demander leur ajout à notre liste d' "amis", même et surtout s'ils ne sont pas "de nos idées", pourvu que la chose politique et le Bien commun les intéressent, évidemment : nous avons besoin de sortir de nos cercles traditionnels, et même si c'est simplement pour savoir ce que pensent les royalistes des grands sujets de l'heure, il est bon, et vital, que nous "touchions" un maximum de personnes en dehors de celles qui nous connaissent déjà... Aidez-nous donc à développer cette page, à lui donner des ailes, en vous inscrivant vous-mêmes, en lui suscitant des "amis", en la faisant connaître autour de vous...

          * Et, bien sûr, on réagira "en temps réel" (comme on dit dans le jargon) à l'actualité immédiate, et on parlera de tout ce dont on ne sait pas encore que l'actualité nous amènera à évoquer.   

        Bonne lecture, et bonne semaine sur votre quotidien ! 

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL