UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aurélie Filippetti : Le potentiel monumental et touristique de la France est considérable...

aurelie filipetti,sommerard,patrimoineEst-ce parce que le Président normal a fustigé les démolisseurs du patrimoine, et pour avoir voulu être "la voix de son maître" ? En tout cas, Aurélie Filippetti, qui vient elle aussi de découvrir l'eau tiède, a déclaré :

"Le potentiel monumental et touristique de la France est considérable. Il est temps aujourd'hui de prendre la réelle mesure de l'importance du patrimoine pour notre équilibre économique,  social et culturel. Il doit rester une source d'inspiration et une ressource exploitée pour l'attractivité des territoires. J'y serai particulièrement vigilante dans la cadre de mes responsabilités"

Bien. Madame le ministre parle d'or, et on ne va pas lui dire, ici, qu'elle a tort sur ce point.

(Illustration : plus personne ne peut voir, depuis notre chère Révolution, cette "Merveille des Pays-Bas" qu'était la cathédrale de Cambrai, avec sa tour finement ajourée... Merci ! Merci, qui ?...)

Au contraire, nous pensons qu'elle a raison. Mais, sait-elle que la Révolution a détruit, directement ou indirectement, entre le quart et le tiers de ce patrimoine ? Donc, pour reprendre ses dires, a considérablement appauvri la France, et lui a nui économiquement (entre autres...) en la privant d'une part immense de ce qui contribue directement - dit-elle avec raison - à "notre équilibre économique".

On connaît le mot célèbre d'Alexandre du Sommerard, qui devait fonder le Musée de Cluny, à propos des révolutionnaires : "Les Vandales du Vème siècle n'ont jamais brisé tant de chefs-d'œuvre."

aurelie filipetti,sommerard,patrimoineAu-delà de l'aspect culturel et spirituel, ces trésors disparus pour toujours c'étaient aussi - même s'il paraît vulgaire et bas de le dire - un pan de notre économie; aujourd'hui, visités par des touristes, ces palais et châteaux, églises et abbayes, meubles, objets, bijoux, tableaux, tapisseries nous rapporteraient beaucoup d'argent. L'argument est trivial, il est moche, c'est vrai, mais il est.

Si Aurélie Filippetti le sait, pourquoi ne le dit-elle pas ? Si elle ne le sait pas.... 

On "inscrit" bien des Monuments à l'Inventaire des Monuments historiques: à quand l'inscription de "la Révolution française", és-qualité, dans une sorte de liste à créer, des auteurs de crimes contre la France et - s'agissant d'Art et de trésors artistiques, transcendant les Cultures et appartenant à l'humanité tout entière - de crime culturel contre l'humanité ?

A propos, les crimes contre l'humanité ne sont-ils pas..., comment dit-on.., oui, c'est cela : imprescriptibles ?

(Illustration : la splendide Abbaye de Cluny, reconstituée en 3D. Il a fallu atteler cent-vingt boeufs pour faire tomber le pilier central : ou, quand la haine du christianisme le dispute au crétinisme pur et simple.. On est là plongé dans un abîme de perplexité, face à cet abîme insondable de folie furieuse...)

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL