UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Préfacé par Jean-François Mattéi, "L'expérience critique". L’aventure de la raison dans la philosophie française après Heidegger".

lorenzo-ramella.jpg         Jean-François Mattéi a conseillé à Lorenzo Ramella - docteur en philosophie à l’Université Catholique de Milan - dont il préface le dernier ouvrage, de nous adresser sa présentation, afin que nous en fassions état : nous le faisons bien volontiers, ce quotidien étant ouvert à tout ce qui se passe aujourd'hui en France. Y compris, bien sûr, et même surtout, dans le domaine des Idées....

       On comprendra, à la simple lecture de cette note de présentation qu'il s'agit d'un sujet difficile, et qu'on prendra, en s'y intéressant, de l'altitude par rapport à l'insignificiance et à la vacuité de tant de choses qui composent, justement, l'extrême indigence de notre "paysage culturel" d'aujourd'hui, comme on dit dans le jargon...

        Jean-François Mattéi nous a habitué à prendre de la hauteur, avec le grand nombre de ses livres, de ses conférences, de ses interventions à la radio ou à la télé; et nous avons consacré un PDF à son Regard vide.

        Aujourd'hui, il préface Lorenzo Manella et nous invite à le lire : c'est noté....

Fiche-l'expérience_critique.pdf 

lorenzo ramella livre.jpg 

 162 pages, 20 euros

Commentaires

  • C'est grâce à sa lecture de Nietzsche que Heidegger a pu jeter les bases d'une critique fondamentale de la pensée de la puissance pure, de la pensée de la domination et de l'arraisonnement total, dont il voit bien qu'elle caractérise toute la modernité et une humanité pour qui rien n'est jamais assez dans quelque domaine que ce soit.

    Ceci s'applique tout particulièrement au "libéralisme économique" non comme système doté d'une véritable idéologie, mais comme
    mouvement incessant ne recherchant que toujours plus de puissance et de domination, et pour lequel le succès, la victoire, constituent un critère de vérité.

Les commentaires sont fermés.