UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Dizaine de MAGISTRO...

               MAGISTRO, une tribune libre et indépendante d'information civique et politique, en ligne depuis 2008 : Présentation de Magistro par François Georges Dreyfus.pdf


* Liens : - http://www.democratiedirecte.fr/  (Yvan Blot)

             - http://www.henrihude.fr/ (le Blog de Henri Hude)


* Eric ZEMMOUR, Journaliste : Place Tahrir  Place Tahrir, acte II....
* Jean SALVAN, Officier, général de corps d'armée (2S) : Printemps arabe ou la grande illusion ?  Depuis le début de l’année 2011, les journalistes ...
* Henri HUDE, Professeur agrégé de philosophie : L'OTAN, d'un point de vue philosophico-politique (2)  L’OTAN est le bras armé de l’empire libéral...
* Ivan RIOUFOL, Journaliste : Comment répondre à la fin d'un monde  Ce que vivent les peuples européens, ...
* François-Xavier DONNADIEU, Avocat au barreau de Paris, Conseiller Maître Honoraire : 
La simplification outrancière du débat public : L’exemple des niches fiscales  Le débat politique dans une démocratie adulte ...
* Philippe BILGER, Ancien avocat général près la cour d'appel de Paris, Conseiller spécial au cabinet D'Alverny, Demont et Associés : Qui conseille donc DSK ? 

*Hyacinthe-Marie HOUARD, Abbé, fondateur de l'IRCOM d'Angers et de l'Institut Albert-le-Grand : Peur de qui, peur de quoi ?  Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? (Mc 6,45sq)...
* François JOURDIER, Officier, contre amiral : Les Khmers verts  Quand on est écolo, on a le droit de tout faire, ...

Extrait du Jourdier, Les Khmers verts.....

        Quand on est écolo, on a le droit de tout faire, bloquer les trains, saboter les voies, personne ne vous dit rien. On trouve ça bien normal, pas de poursuites judiciaires. José Bové et ses faucheurs nous avaient déjà habitués à ça, mais l’affaire du train de déchets nucléaires retraités dépasse les bornes, car si on croit les écolos, ces transports sont dangereux et il semble peu logique de les faire dérailler. C’est comme si on sabotait un réacteur pour faire la preuve du danger de l’énergie nucléaire.
        Je constate d’ailleurs qu’on ne raisonne plus en prix de l’énergie produite mais en nombre d’emplois. Puis je suggérer de faire pédaler les chômeurs pour entrainer des dynamos connectées au réseau.
        On en revient toujours au leitmotiv : Fukushima, et bientôt on nous fera croire que les 20 mille morts sont les victimes non du tsunami mais de l’énergie nucléaire et parions qu’on ne réactivera pas la centrale mais qu’on reconstruira ville et port au même endroit dans l’attente du prochain tsunami.
         On est en plein délire ; si certaines centrales risquent peut être de se retrouver les pieds dans l’eau ce qui est gérable, je n’en vois guère qui risquent un tsunami ou un séisme force 9. Bien sûr, il faut vérifier la sécurité des centrales à la lumière de l’expérience japonaise mais ne pas envisager n’importe quoi.
        L’affaire du train montre que la lutte antinucléaire n’est pas rationnelle mais idéologique et il est scandaleux d’échanger des réacteurs contre des circonscriptions, on voit là le sens des responsabilités de ceux qui prétendent nous diriger....

Commentaires

  • Je concours à l'opinion de l'amiral Jourdier. Un totalistarisme vert se répand insidieusement sur le présupposé que s'affirmer écologiste (qui ne l'est pas, d'ailleurs, dans les limites du bon sens et de la raison ?) signifie détenir La Vérité et avoir le droit de l'imposer au besoin par la force. C'est ainsi qu'agissaient les bolchéviques et autres communistes purs et durs il y a plusieurs dizaines d'années, avec au final des centaines de millers de morts innocents, c'est-à-dire coupables de n'avoir pas partagé leurs idées ou leurs moyens brutaux.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL