UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Deuxième naissance attendue chez le duc et la duchesse de Vendôme

 

C'est avec une immense joie que nous vous annonçons que son Altesse royale Madame la dauphine de France attend un heureux évènement prévu pour janvier 2012.

 

L'annonce officielle est venue du magazine "Royals", auquel le duc et la duchesse de vendôme ont accordé à cette occasion un entretien exclusif dans leurs nouvelle résidence du domaine Royal de Dreux.

 

 

PRINCE JEAN DEUXIEME.jpg

 

Commentaires

  • Bravo! Cela fait chaud au coeur,et consolide encore notre foi en l'avenir.

  • Les JMJ, c'est très bien mais l'Eglise, malgré ses faiblesses et tribulations, a la promesse de son Seigneur d’être avec Elle jusqu'à la fin des temps.

    Ce n'est le cas ni des nations ni de leurs dynasties fondatrices. Car il est à noter qu'il y a fort peu d'exemples de sociétés humaines, c'est à dire politiques, qui n'aient été fondées par un homme et, à sa suite, par une lignée. Mais nous sommes là, toujours, qu'elle qu'en soit la durée, même fort longue, dans l'ordre du mortel, du périssable.

    Aussi, le spectacle de deux jeunes princes, l'un et l'autre vêtus bleu de France et blanc, venant annoncer la prochaine naissance d'un enfant, qui prolongera et agrandira la dynastie nationale, a quelque chose de profondément réjouissant, rassurant, presque jubilatoire, comme chaque fois que, sur les forces de mort, celles de vie marquent un point.

    Les Provençaux, en s’en félicitant, reprendront, sans l’ombre d’un « racisme », la belle formule mistralienne, qui est l’espérance du triomphe de la vie : Raço racejo !

    Joie, félicitations et vœux, c'est ce qu'il faut exprimer au Dauphin de France et à sa ravissante épouse.

    Que les commentateurs habituels du blog se réveillent donc de leur léthargie de ce mois d’août pour joindre leur voix à cette belle espérance !

  • Jaco, je me joins bien volontiers, gaudamus et vive le Roi

  • ALLELUIA

  • Réjouissons-nous de la naissance annoncée d'un petit cousin pour les deux fils de Don Louis de Bourbon, aîné des Capétiens, successeur des Rois de France.

  • Moi je me réjouis sans y mêler des querelles d'un autre monde, qui plus est d'un surréalisme achevé.

  • Il y a sans doute lieu de saluer les réjouissances des Capétiens espagnols à l'endroit de la naissance à venir d'un Capétien français.

  • Cher Patrick,

    Le Duc d'Anjou est français.
    De plus, il ne fréquente pas les mondanités maçonniques, comme le déjeuner du CRIF.

  • Jaco nous "engueule", d'une certaine façon, et nous "somme", en quelque sorte, de nous réveiller de notre léthargie estivale pour nous réjouir de l'annonce que vous avez faite : la Famille de France va s'agrandir, ce qui est effectivement une excellente nouvelle. Jaco a raison : ne soyons pas frileux, et disons le haut et fort, que nous sommes très heureux, très joyeux. Nous entourions déjà de notre intérêt, de notre fidélité et de notre affection une belle Famille de trois personnes : le prince Jean, la Princesse Philomèna et le Prince Gaston. Très bientôt, elles seront quatre : tant mieux ! Dante, qui n'est pas le premier à l'avoir dit, faisait remarquer que le matériel, si on le partage, diminue; mais que tout ce qui relève du spirituel, de l'amour, augmente au contraire, si on le partage : nous aimerons donc encore plus cette Famille, à chaque fois qu'elle s'agrandira. Petit Prince ou petite Princesse, bienvenue donc, d'ores et déjà, au deuxième enfant de ce couple que nous avons de la chance d'avoir (là, ce n'est plus Dante, c'est Boutang qui l'a dit...)

  • Une excellente et heureuse nouvelle dans la Maison Royale de notre pays. Un ou une petit(e) prince ou princesse de France, nous ne pouvons que nous en réjouir.

  • Que du bonheur!!!Vive le Roi avec Dieu.

  • Bravo, nous sommes heureux pour cette famille princière.Que le ciel les bénisse. J'embrasse Gaston, et bientôt, son petit (e) frère ou soeur. Belle nouvelle.

  • Ne négligeons pas de saluer et remercier Philipp des félicitations qu'il a envoyées de Grande Bretagne !

  • Même les Anglais nous félicitent !
    C'est mauvais signe.

  • Jaco, si vous aviez pu entendre mon cri de joie vous n'auriez pas parlé de "léthargie du mois d'août". Pour moi, qui ai déjà un certain âge, ce couple a quelque chose de rassurant. Quand je pense que feu le Comte de Paris, pendant un certain temps était le seul héritier dynaste et que vois la grande Famille de France actuelle, je suis vraiment très heureuse.

  • Une nouvelle particulièrement réjouissante pour la Famille de
    France, et pour tous ceux, qui fondent en elle, une espérance
    pour l'avenir. Bonheur au Prince Jean, à la Princesse Philomèna
    et au Prince Gaston qui s'apprêtent à accueillir cette nouvelle
    naissance.

Les commentaires sont fermés.