UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Grande Bretagne : ce ministre qui veut "réaffirmer la souveraineté" de son Parlement....

            C'est une dépêche AFP du 6 octobre qui nous l'apprend : le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a annoncé le dépôt cet automne d'un projet de loi visant à "réaffirmer la souveraineté" de la chambre des Communes face au parlement européen.

            Afin de "réaffirmer une fois pour toutes la souveraineté de notre Parlement historique...., nous allons légiférer cet automne" sur une clause qui rappellera cette "vérité éternelle : ce qu'un Parlement souverain peut faire, un Parlement souverain peut également le défaire", a déclaré le chef de la diplomatie britannique devant les militants largement eurosceptiques de son parti conservateur, réunis pour leur congrès annuel à Birmingham, dans le centre du pays.

william hague.jpg

             M. Hague a souligné que "d'autres États européens", comme l'Allemagne avaient déjà adopté une loi semblable.

             La nouvelle législation rappellera que la loi de 1972, adoptée lors de l'entrée du Royaume-Uni dans l'UE et qui permet à des directives européennes de s'imposer sur le territoire britannique, "peut être amendée et abrogée à tout moment par le Parlement" de Londres, a précisé un conseiller de M. Hague.

             Dans un discours prononcé en novembre 2009, le Premier ministre conservateur David Cameron avait déjà promis une "Loi sur la souveraineté" qui donnerait clairement "le dernier mot à la Grande-Bretagne".

             M. Hague a par ailleurs confirmé le dépôt avant la fin de cette année d'un autre projet de loi rendant obligatoire l'organisation d'un référendum sur tout nouveau transfert de pouvoir de Londres vers Bruxelles.

             "L'Union européenne s'ingère trop souvent"dans les affaires des États membres, a lancé M. Hague, sous les applaudissements des militants Tories....

             Il est clair que, dans ce domaine, ce qui est vérité au-delà de la Manche, l'est aussi en-deça. Le Comte de Paris l'avait dit, du reste, il y a quelques temps, lorsqu'il condamnait, dans un communiqué, certains abandons de souveraineté, et lorsqu'il disait, en substance, qu'il faudrait bien, un jour, re-négocier certains traités.....

Commentaires

  • Les Britanniques ont TOUJOURS défendu leurs intérêts nationaux, éternels.
    Si la France avait un Chef d'Etat digne de ce nom, elle ferait de même.
    Abrogation de l'arrêt NICOLIN : suprématie des directives européennes sur le droit français.
    Il faudra bien un jour choisir: la République sans la France ou le ROI avec la FRANCE

  • Dans un monde qui change comme rarement il a changé, dans une époque où se met en place un nouvel ordre de la Terre, l’Europe ne sait visiblement plus ce qu’elle est, ni surtout ce qu’elle pourrait être.

    La perte d’énergie, le désir d’oubli de soi, non pour retrouver une innocence perdue, qui pourrait être la condition d’un nouveau départ, mais pour s’endormir plus aisément dans le nihilisme bruyant, le repli sur la sphère privée et le confort narcissique de la consommation.

    L’indécision résulte d’une inadéquation de la volonté à la réalité : lorsque la volonté est indécise, il n’y a plus avec le réel que la possibilité d’une rencontre. L’histoire, elle, continue à se déployer à l’échelle planétaire, de par son propre jeu ou sous l’effet de la volonté des autres garndes puissances.

  • Enfin un qui en a... !!!!!!! Pourquoi ne faisons-nous pas comme ces anglais que nous décrions tant et qui eux sont fiers de leur pays? si nous avions un VRAI Chef d'Etat, respectable et respecté, ceci serait envisageable. Mais avec un Président qui nie toute expression démocratique issue des urnes suite à un référendum, et qui va à l'encontre de ses intérêts, comment peut-on l'envisager? Il nous faut vraiment et instamment changé de Régime!!

  • Excusez mon erreur de frappe... "changER et non "changé". Merci

  • L'Union européenne est aujourd'hui la première puissance commerciale du monde. Ce qui lui manque, encore une fois, c’est la volonté d’utiliser les moyens dont elle dispose, de se doter des moyens militaires et des structures politiques communes qui lui permettraient de jouer, dans le domaine des relations internationales, un rôle à la mesure de sa richesse et de sa population.

    Pour jouer un tel rôle, l’Europe doit se situer dans une perspective résolument continentale, ce qui implique qu’elle se lie étroitement avec la Russie et, au-delà, avec les nations asiatiques susceptibles de s’allier avec elle. Dans l’immédiat, la constitution d’un axe Paris-Berlin-Moscou, représenterait déjà une étape essentielle.

    Redevenir une puissance autonome au sein d’un monde multipolaire, cela implique rien moins que de concevoir un véritable projet de civilisation. Et tel est bien l’objectif, car si l’Europe n’est pas un projet de civilisation, elle n’est rien.

  • Tout à fait d'accord avec Southbeach et Thulé.

    Primauté de la souveraineté nationale dans une Europe
    confédérale de l'Atlantique à l'Oural avec pour objectifs, la
    coopération entre Etats et la défense d'intérêts communs
    négociés face aux autres blocs(Etats-Unis, Chine, ASEAN,
    MERCOSUR ...)
    La question de la légitimité se pose à la classe dirigeante
    politique française lorsqu'elle nie la souveraineté du peuple
    français.
    Il n'est plus à démontrer qu'avec le Roi, notre
    souveraineté serait respectée, défendue et protégée.

    Aux royalistes d'en faire prendre quotidiennement
    conscience aux Français, non pas par un discours
    nationaliste dépassé, mais face aux réalités du XXI ème
    siècle.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL