UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Excessif...

sarkozy une de marainne aout 2010.jpg
Marianne a, évidemment, le droit de penser ce que bon lui semble du Chef de l'Etat.
Mais, justement, il y a une fonction derrrière l'homme, et cette fonction doit, toujours, être respectée.
Est-ce le cas, ici ? On peut en douter.
C'est à se demander qui est voyou ? Et quel procédé ?...

Commentaires

  • Le voyou de la République traité ainsi par le voyou de la presse, n'est-ce pas en quelque sorte un juste retour des choses ? Mais qui est vraiment le voyou, l'homme ou l'institution elle-même ?

  • Les 2 sont voyous!!! et bien plus.!!!

  • Voyou de la République, n'est pas le terme approprié.
    Un voyou est une personne mal élevée, délinquante ou de moralité douteuse.

    Même, si le Président de la République, en certaines circonstances, n'a pas particulièrement montré l'exemple dans ses propos, "casse toi pov con" , ou dans ses attitudes, notamment de goujat, vis à vis de Sa majesté la reine Elisabeth II, pour le 65ème anniversaire du débarquement, ce mot de voyou ne convient pas pour parler de la manière dont le Chef de l'Etat exerce sa fonction.

    Violeur de la République est sans doute le terme, le plus significatif.

    En effet, le viol est caractérisé par la transgression d'une loi. Or, quoi de plus condamnable que le viol de la loi fondamentale, la Constitution elle-même, et le bloc de constitutionnalité, formé des préambules de 1946, 1958 et de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789.

    En tant que Chef de l'Etat, Nicolas SARKOZY en est le garant. Or, régulièrement, il viole les principes constitutionnels, et fondamentaux du droit, que le Conseil d'Etat le mette en garde ou que le Conseil constitutionnel intervienne pour rétablir la constitutionnalité des actes du gouvernement, quand il ne gouverne pas lui-même, contrairement à l'article 20 de notre constitution.

    Quant aux institutions, elles ne peuvent être "voyous", il ne s'agit pas d'une personne, la seule Marianne connue est représentée par Nicolas SARKOZY en personne.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL