Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A son tour, et à sa façon, Hubert Huertas dénonce la corruption de ce Système...

            Nos lecteurs en ont pris l'habitude : assez régulièrement, nous relevons les propos, articles ou interventions de telle ou telle personnalité, mettant en évidence l'échec du merveilleux système...

            En revenant à chaque fois aux promesses des origines, et en posant à chaque fois la question : comment a-t-on pu en arriver là, alors que l'actuel régime, héritier de la Révolution et des Lumières, prétend nous régir d'après des règles et des lois censées apporter, justement, les lumières au monde entier...

            Or, force est de constater que, 135 ans après son instauration, la Répubique idéologique est dans un piteux état; et, ce qui est bien pire, elle a mis la France dans un piteux état;

            Aujourd'hui, c'est Hubert Huertas qui -sans remonter aux causes lointaines, lui non plus- signale cependant ce qui ne va pas. C'est déjà quelque chose... Et ce qui ne va pas, pour lui, c'est la corruption et la fraude partout, et une perversion profonde de l'esprit public; qui se manifeste par ce qu'il appelle, avec une ironie qui veut masquer sa déception, "la vertu à la sauce 2010" :

            "...Il ne s'agit plus de s'imposer des limites, au nom de valeurs intimes. En 2010, les limites se réfèrent à une publication. Ce qui est bien ou mal ne dépend pas d'une échelle de valeurs personnelles, mais de la grosseur d'un titre. Le mal n'est pas de piquer dans le pot de confiture mais de se faire prendre la bouche pleine..."

           Tu jugeras de l'arbre à ses fruits.... Un système qui, après presque un siècle et demi d'existence, crée un état d'esprit public pareil est un système qui a failli...

           Pour lire l'ensemble du billet : huertas 1.jpg

Les commentaires sont fermés.