UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Idéologue, tricheur et, maintenant, menteur...

            Même en sport, l'idéologie ça ne marche pas, et ça produit des fruits pourris...
 
equipe de france 1.jpg
Équipe de France ?
Idéologie, triche, sur fond de beaucoup de fric pour les compères
(entraîneur compris, évidemment).
On est bien loin du sport, du vrai...

            On connait le mot si cruel et si juste de Talleyrand "il ne lui manquait plus que ce vice-là"....

            Une dépêche AFP - du 07/12/2009, pour être précis- vient de confirmer que Domenech avait bel et bien menti:

           "Le sélectionneur de l'équipe de France Raymond Domenech devait percevoir un total de 826.222 euros de primes à l'issue du parcours de qualifications pour le Mondial-2010, selon des chiffres de la Fédération française de Football (FFF)."

            Cette somme se décompose ainsi: 198.000 euros pour 2008-2009 et 328.222 euros pour 2009-2010 de primes de matches (qualificatifs et amicaux), et 300.000 euros de droit à l'image pour les deux saisons. Un joueur qui aurait participé à tous les matches internationaux aurait touché un total de 563.111 euros de primes, selon la même source.

            Chaque match de qualification donne lieu à un minimum garanti de 10.000 euros par joueur convoqué, quel que soit le résultat. A cette part invariable s'ajoute un complément de prime -un intéressement à la qualification- compris entre 100.000 et 240.000 euros selon le nombre de sélections du joueur.

            Un autre barème s'applique en match amical: la prime est unique mais varie suivant le classement Fifa de l'adversaire et l'issue de la rencontre (18.000 euros en cas de victoire contre une équipe classée parmi les 10 premiers mondiaux, 9000 euros pour un match nul... Le sélectionneur bénéficie d'une double part en vertu d'un usage déjà en cours lors du Mondial-1998...

            Le bi-hebdomadaire France Football avait avancé le 20 novembre que Domenech allait toucher 862.000 euros, un montant que l'intéressé avait jugé "complètement ahurissant". "Si ça avait été cela, j'aurais été heureux comme tout, avait-il réagi sur France Bleu. C'est loin du compte. Je n'essaye même pas de contredire parce que c'est dans la ligne éditoriale habituelle. C'est un pur mensonge".

            Gonflé, mais démasqué...

            On savait donc que Domenech était un idéologue -et jusqu'au trognon; que ses choix étaient désastreux; qu'il avait couvert la triche d'un de ses joueurs (bonjour l'esprit du sport !); et que, pour tous ces services (!) rendus à la Nation depuis quelques années, il gagnait un fric fou. On apprend maintenant qu'il a menti...

            Etait-ce une prémonition lorsque Johnny chantait "Noir, c'est noir, il n'y a plus d'espoir..." ?

PS : jamais en retard d'un envoi, Pierre nous communique les deux photos suivantes -la première de l'Equipe de France de Rugby, et la seconde de l'Equipe de France (?) de Foot- en demandant: recrutement, résultats, cherchez l'erreur...

Equip_Fr_Rug.jpg
 
Equip_Fr_Foot.jpg

Les commentaires sont fermés.