UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Halde veut plus de pouvoirs !.....(1/2).

          A quoi joue Louis Schweitezr ? Ne se rend-il pas compte (plus compte ?....) de l'énormité de sa demande ?

          Il souhaite que les pouvoirs publics accordent à sa Halde le droit de faire "des visites dans les locaux professionnels sans l'accord des intéressés", et cela afin de traquer et débusquer d'éventuelles discriminations......

          Mais pour qui se prend-il ? Si c'est pour des délits d'ordre économique, ce sont les Douanes et les Impôts qui ont seuls compétence pour cela. Et si c'est pour des délits de droit commun, il y a tout simplement la Justice, secondée par la Police ou la Gendarmerie.

          Monsieur Schweitzer a-t-il à ce point perdu toute confiance dans la république, dans ses institutions et dans ses serviteurs pour les soupçonner ainsi de ne pas faire, ou de mal faire leur travail ? Et a-t-il pris à, ce point la grosse tête pour vouloir, à lui tout seul, jouer en quelque sorte l'homme-orchestre et traquer, pour les débusquer, les complots qu'il croit discerner partout ?

          Se prendrait-il pour une sorte de ré-incarnation de Don Quichotte, chargé, seul contre tous, de pourfendre les moulins à vent qu'il croit apercevoir ici et là, et partout ?..... Qu'on lui cède: ne le verra-t-on pas, demain, franchir un pas supplémentaire et demander encore une nouvelle extension de ses pouvoirs ? Il se prend pour l'écureuil de Fouquet, dont on connaît l'orgueilleuse devise: "Quo non ascendam ?", jusqu'où ne monterai-je pas ?.....

          Les mauvaises langues diront peut-être que Louis Schweitzer veut plus de pouvoir pour consolider en fait son pouvoir déjà très grand, et les intérêts qu'il en retire (il ne "travaille" pas à l'oeil...et ses sept millions sept que nous évoquions il y a peu (1) ne suffisent peut-être pas à l'insatiable....).

          Sans aller jusque là -quoique nous en soyons très fortement tentés, reconnaissons-le...- on pourra admettre que c'est après tout son droit de penser qu'il doit recevoir encore plus de pouvoir. Comme c'est notre droit à nous de penser exactement le contraire, et de dire que l'on peut et qu'il faut faire confiance aux Institutions (Justice, Police, Gendarmerie...); et que l'on n'a donc nul besoin en France d'une Halde de guerre civile et de mauvais esprit.....

          C'est une pratique bien établie dans le Pays Légal que d'empiler ainsi des strates successives, dont la seule justification réelle est le copinage, et qui permettent de récompenser ou de favoriser tel ou tel, en les casant dans un bon fromage. La Halde n'est rien d'autre qu'une strate supplémentaire inutile dans l'arsenal législatif et judiciaire dont nous disposons, et qui est bien suffisant.....  (à suivre...)

        (1): Voir la note "Comment Louis "sept millions sept" ose-t-il encore regarder "ses" salariés en face ?...." dans la Catégorie: "France (politique intérieure...)" 

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL