UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fadela Amara pas soumise, mais soumise quand même...

          ....au conformisme ambiant, aux diktats du groupe de pression pro-gay, au terrorisme qu'il fait régner.

          Interrogée par le mensuel homo-bobo "Têtu", la Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville se déclare "favorable à l’adoption pour les couples homosexuels,.. [et] pour le mariage homosexuel aussi", même si "c’est un peu l’embourgeoisement du mouvement gay, c’est clair".

          C'est son problème, et à vrai dire on s'en fiche un peu, et même beaucoup. C'est la raison de cette affirmation qui nous a surpris, et qui mérite qu'on s'y attarde quelques instants: elle avoue au journaliste: "Mais je ne veux pas m’opposer à ça, sous peine d’être traitée d’homophobe."

          Sic! La ministre Amara admet donc à demi-mot le terrorisme intellectuel du lobby homosexuel, qui traite quiconque s’oppose à ses revendications ahurissantes d’ "homophobe" et finalement elle s'y soumet, par peur de l'insulte qui tue ! Que devient son slogan fondateur, dans tout ça ?...

Commentaires

  • La gestion de la minorité visible des homosexuels n'est pas sur la feuille de route de Mme Amara. Aussi botte-t-elle en touche, et elle a raison.
    Son travail est plus important que d'ouvrir la cage aux ... oiseaux.

Les commentaires sont fermés.