UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les négociations avec la Croatie menacées: Curieux fonctionnaires Bruxellois !.....

          Bruxelles a menacé une nouvelle fois en mars la Croatie de "retarder" ses négociations d'adhésion avec l'Union européenne si elle ne trouve pas "rapidement" une solution pour sa zone de pêche dans l'Adriatique (Zerp), contestée par l'Italie et la Slovénie (1).
"Si cette question n'est pas réglée dans les plus brefs délais, cela pourrait malheureusement conduire à des retards sérieux dans le processus de rapprochement de votre pays à l'UE", a déclaré le commissaire européen à l'Élargissement, Olli Rehn.

          "C'est une question très sérieuse et la plus urgente que la Croatie doit régler dans le processus de rapprochement", a-t-il souligné, à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre croate Ivo Sanader. M. Rehn, qui a entamé mercredi une tournée dans les pays des Balkans, a cependant ajouté qu'il était "convaincu" qu'une solution serait trouvée "dans l'esprit de l'Union européenne".... Ouf ! On respire !


          Car enfin, soyons sérieux quelques secondes, et arrêtons le "délire" ! Cette mini tragi-comédie permet en fait, et c'est son principal mérite, de bien mesurer l'incohérence et la superficialité des fonctionnaires qui font la pluie et le beau temps à Bruxelles. On sait que la Croatie a entamé en octobre 2005 ses négociations d'adhésion à l'UE, et qu'elle espère rejoindre le bloc européen à l'horizon de 2010. Mais les fonctionnaires bruxellois lui cherchent noise pour une question de zone de pêche ! Certes, les Croates doivent faire preuve de bonne volonté, et régler ce problème......

          On notera seulement que la Turquie, elle, peut occuper militairement, depuis une trentaine d'années, une partie du territoire d'un pays membre de l'UE (Chypre, dont la partie nord est occupée par l'armée turque...) sans que cela empêche les mêmes fonctionnaires bruxellois de poursuivre les négociations d'adhésion avec la Turquie ! Et l'agression militaire turque est autrement plus grave, autrement plus scandaleuse, autrement plus inadmissible....qu'un simple litige sur une zone de pêche !

          Oui mais voila, les fonctionnaires bruxellois semblent faire partie de ceux qui sont très forts pour voir la paille dans l"oeil du voisin, sans voir la poutre qui se trouve dans le leur.....

(1): La Zerp, une zone de 23.870 km2 que la Croatie avait créée en 2003 dans l'Adriatique, vise à protéger les réserves halieutiques dévastées, selon Zagreb, notamment par des pêcheurs italiens.
          Désireuse d'entamer des négociations d'adhésion avec l'UE, la Croatie avait renoncé en 2004 à appliquer les règles de la ZERP aux pays membres de l'UE - dont l'Italie et la Slovénie -, ce qu'elle a toutefois fini par faire le 1er janvier, malgré les mises en garde de Bruxelles....Bon, le problème doit être réglé, certes, mais enfin la paix du monde ne semble pas vraiment menacée, et il y a autre chose à craindre que le déclenchement imminent de la troisième guerre mondiale !....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL