UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humeur: Jean-Claude Trichet, un salaire bien mérité ?....

           345.252 €: c'est le salaire annuel de Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne. Les 6 membres du directoire de la BCE touchent au total 2.200.000 euros bruts par an. Mais ce n'est pas tout : à ces sommes s'ajoutent une indemnité de résidence et une indemnité pour frais de représentation. Pour ce qui concerne le président, un logement de fonction appartenant à la BCE est mis à sa disposition, à la place de l’indemnité de résidence. Les membres du Directoire ont droit à des allocations scolaires, de foyer et pour enfant à charge, en fonction de leur situation individuelle.

          Le Président de la Commission touche 280.608€ par an auxquels s'ajoutent une indemnité de résidence de 42091 euros et 16800 euros d'indemnité de représentation.

          Qu'on nous comprenne bien: il n'est ni anormal ni scandaleux qu'à ces postes ont ait de bons salaires et de bonnes conditions de travail. Ce qui nous choque, c'est la conduite personnelle de Jean-Claude Trichet, et par exemple la promotion systématique qu'il fait de la langue anglaise -en s'appliquant scrupuleusement à l'employer le plus souvent possible...- au détriment du français. Alors qu'au poste où il est, il n'est pas interdit de penser que la France pourrait tirer quelque prestige et quelque avantage de voir cette fonction occupée par un de ses ressortissants....

          Les anglo saxons, qui n'ont pas les mêmes frilosités que nous, n'hésitent pas à utiliser leurs "nationaux" placés à des postes stratégiques pour promouvoir, de quelque façon que ce soit, leur(s) façons(s) de concevoir le monde et les choses. Et pour défendre leurs intérêts, dans tous les domaines. On l'a encore vu, il y a peu, dans le domaine du sport lorsque, au détriment de Paris -qui avait pourtant un excellent dossier- les "relais" anglo saxons ont joué à plein pour faire attribuer les Jeux Olympiques à Londres.

          Loin de nous la pensée de critiquer les anglo saxons: ils défendent leurs intérêts, et ils ont bien raison. C'est nous qui devrions faire pareil, et qui ne le faisons pas, et qui sommes donc fautifs. La vraie question est: pourquoi cette absence de volonté, de notre côté ? Nous savons bien que, de temps en temps, il est naturel que le Président de la BCE emploie une autre langue que celle de Molière. Ce n'est bien sûr pas cela qui nous choque...Ce que l'on peut par contre lui reprocher, nous semble-t-il, c'est que son action contribue à renforcer l'effacement progressif de notre pays et de sa présence sur la scène internationale. Et donc a terme la disparition pure et simple de son influence. Si nous ne défendons pas nous même la langue française, qui le fera à notre place ?....

          A moins que le salaire ne soit inversement proportionnel à la fierté de ses origines?.....On peut donc être amer de voir un français, au poste qui est celui de Jean-Claude Trichet, être si bien traité...alors qu'il traite si mal les intérêts de son pays d'origine.....Et l'on peut surtout demander à nos responsables politiques qu'ils se montrent plus fermes -beaucoup plus fermes...- en ce qui concerne le rayonnement de la France à l'extérieur, sans arrogance bien sûr, mais sans complexe(s) non plus.....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL