Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Reims, cathédrale du Sacre...

Rockfeller, ses "magnifiques libéralités" (I/II)

Rockfeller, ses "magnifiques libéralités" (I/II)

Le 3 mai 1924, John Davison Rockefeller junior offrit 1 million de dollars au gouvernement français pour restaurer la cathédrale de Reims, endommagée par la première guerre mondiale, et les châteaux de Fontainebleau et de Versailles.
Les Rockefeller et les Aldrich, famille alliée, étaient des habitués des voyages transatlantiques : à cette époque, l'aristocratie américaine était de la Côte est et regardait vers l'Europe....

L'annonce de cette première "donation Rockefeller" permit d'entrevoir une accélération du chantier de restauration : Henri Deneux disposa alors des moyens nécessaires pour la reconstitution du comble de la nef (1924-1927), le rétablissement de la toiture et du clocher à l'ange (achevé seulement en 1935).
Mais, en novembre 1926, alors que tout semblait prêt pour la reprise du culte dans la nef, la chute d'enduits sur le maître-autel compromit le retour des offices : les superstructures sonétaient plus atteintes qu'elles n'y paraissaient et les crédits manquaient....
L'arrivée de la seconde donation Rockefeller changea la donne : Henri Deneux ayant désormais d'importants moyens financiers pour créer la nouvelle toiture en béton armé.....