Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lecture

  • La campagne de SOS Education continue : Syllabique : une efficacité scientifiquement prouvée

            100% d’une classe de CP qui sait lire à la fin de l’année: c’est possible avec la méthode syllabique. Mieux encore, comparée avec une classe ayant appris à lire avec une méthode mixte, ces élèves comprennent mieux les textes qu’ils lisent. L’écart entre ces deux classes à tendance à s’approfondir en CE1 : les élèves ayant appris avec des méthodes mixtes ont de moins bons résultats en lecture et en compréhension que les autres.

            C’est ce que démontrent trois mémoires, réalisés par de jeunes orthophonistes et présentés au groupe de travail lecture de SOS Education, le 14 novembre dernier, par Brigitte Étienne, orthophoniste. « Les enfants ayant appris à lire avec des méthodes syllabiques comprennent mieux les tâches à effectuer, souligne B. Étienne. Ils sont mieux organisés que ceux ayant appris avec des méthodes mixtes. Ces derniers agissent dans la précipitation. Ils n’écoutent pas les consignes entièrement, seulement les mots-clefs ». Les méthodes de lecture auraient-elles des effets secondaires au-delà de la lecture ?

    Résumé des trois études