Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

claude ribbe

  • Selon que vous serez Voltaire ou Napoléon, ou bien Maurras.....

            Simple hasard ? Depuis notre réaction à "l'affaire DSK", c'est-à-dire depuis quelques temps maintenant, Claude Ribbe, qui mène fermement un combat "contre" DSK et "pour" Nafissatou Diallou nous a inclus dans sa liste d'envoi.

     claude ribbe,nafissatou diallo,dsk,strauss kahn       C'est, au fond, un bon signe, révélateur de la vitalité et de l'audience de notre Blog, puisque cela signifie que, du côté de Claude Ribbe comme de ceux qui en font autant, on ne répugne pas, et on juge peut-être même utile, de nous tenir informés, via internet, des textes et publications diverses que l'on produit, un peu partout.

            Notre Messagerie, comme très probablement, celle de tant d'autres, se met donc à ressembler à un véritable inventaire à la Prévert, mais c'est très bien ainsi. Il faut, en effet, tâcher de lire, d'écouter, de voir... un maximum de choses, et l'on trouve matière à réflexion partout, y compris, en l'occurrence, chez Claude Ribbe.....

            Ce qui ne veut évidemment pas dire - on le comprend bien - que nous soyons toujours d'accord, et sur tout, avec lui ! Mais ils est vrai que, essayant de lire le plus de points de vue différents possibles, nous lisons un peu plus qu'avant du Claude Ribbe, depuis qu'il nous le sert sur un plateau, pour ainsi dire.

            Ce petit préambule explicatif étant fourni, et puisqu'il faut un commencement à tout, voici donc la première note rédigée suite à un coup d'oeil jeté sur diverses pages qu'il propose, avec leurs renvois et leurs liens, permettant d'aller fouiner un peu partout.... Nous nous arrêterons quelques instants, cette fois-ci, sur le passage suivant où Claude Ribbe, dont l'animosité envers Napoléon est notoire, rappelle deux ou trois choses, au demeurant fort justes, sur celui qui repose paisiblement aux Invalides. Ce passage nous a sauté aux yeux car il reprend la citation que, dans son excellent ouvrage sur L'Âge d'or du Maurrassisme, Jacques Paugham met en exergue de son Chapitre III : "Ce sont des sauterelles et des chenilles qui ravagent la France"  (phrase de Napoléon, parlant des Juifs)... : 

    Lire la suite