UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : la revue de presse de lafautearousseau...

1. Les deux discours de Mélenchon et Zemmour (1/2) : l'insurmontable contradiction de Mélenchon : critiquer - à bon droit - l'Argent-Roi mais ne pas dire ou savoir que c'est SA si chère Révolution, adorée, déifiée qui, en tuant le Roi, a laissé la place à... l'Argent !

Mélenchon hier ? Comme d'habitude, et peut-être encore un peu plus, un talent de Tribun indéniable, mais mis au service du poison mortel qui, aujourd'hui menace carrément de mort et disparition la France, l'Europe, la Civilisation...

Ce poison, ce n'est pas ce qu'il appelle indûment la "créolisation" (mot employé bizarrement à contre-sens par cet homme cultivé...) mais le métissage idéologique imposé, ce nouveau poison mortel par lequel la gauche a remplacé le défunt marxisme-léninisme, qui a tant fait rêver et qui a tant déçu au point d'être, aujourd"'hui, absolument "in-présentable" après le cataclysmique demi-siècle de terreur, d'horreur, d'échecs de l'URSS. D'ailleurs - Mélenchon l'a bien dit hier - il n'est pas communiste...

1A.jpg

Car, derrière ce métissage idéologique imposé, c'est l'Islam conquérant qui avance masqué, avec le totalitarisme de fait qu'il induit, partout où il règne en maître. Et Mélenchon, de fait, avec les islamo-gauchistes à l'oeuvre tous les jours et partout, est "l'idiot utile" (on connaît ce mot de Lénine !...), de cet Islam conquérant, même et surtout s'il est un tribun talentueux...

Ajoutons deux choses :

Au début de son intervention, Mélenchon a cité - mais pour s'en moquer - la célèbre phrase de Joseph de Maistre sur "l'Homme", qu'il n'avait jamais rencontré, ne connaissant que des Russes, des Italiens ou... des Persans. Mélenchon dit que l'Homme existe, et que c'est l'Humanité, qu'elle est en train de bouger, de se fonder ou re-fonder (justement, par la "créolisation") : là aussi, on est confondu et on reste sans voix devant un propos aussi indigent dans la bouche de l'homme cultivé qu'est Mélenchon. Alors, puisqu'il veut jouer au jeu des citations, offrons-lui celle-ci, non moins célèbre, de Bossuet, à lui qui critique l'Argent-Roi que sa Révolution chérie a mis au pouvoir :

"Dieu se rit des hommes qui maudissent les conséquences dont ils chérissent les causes"

Mélenchon a proposé ce qui aurait pu être une magnifique ode à la Création, parlant de cet Argent-Roi qui détruit tout, salit tout, pollue tout, des gens (paysans comme consommateurs) à la végétation en passant par les animaux : il a eu des mots très beaux sur l'horrible souffrance animale que nous laissons se développer chez nous, sur la terre de François d'Assise (dont la mère était provençale...). Cette nature (puisqu'il ne veut pas parler de Création, mot évidemment chrétien) est confiée à l'homme, qui a le devoir de la respecter. Oui, ce passage était très beau, très émouvant, très fort. Mais, dans la bonne tisane, il y avait ces quelques gouttes du poison violent, qui nous ramènent à notre titre : cette logique mortifère n'est à l'oeuvre que parce que l'Argent est devenu Roi. Maurras parlait des forces de l'Or et de celles du Sang. Oui : insurmontable contradiction de Mélenchon, même lorsqu'il n'est pas si loin de dire des choses excellentes...

Pour conclure, dans une belle envolée lyrique, Mélenchon a exhorté ses 3.000 auditeurs : "Ne craignez pas d'être rebelles !", alors que ceux-ci scandaient "Résistance ! Résistance !...". C'est notre tâche que de continuer à dire à l'un et aux autres -même si les apparences sont contre nous - que la vraie résistance et les vrais rebelles se trouvent là où sont ceux qui prêchent la révolution royale et que l'on ne sortira la France de l'ornière où elle se trouve que par la subversion de ce Régime, dont Mélenchon dénonce les conséquences tragiques alors qu'il l'approuve en théorie !... 

Enfin, le dernier mot de Mélenchon, évidemment absolument irrecevable, est son "et surtout" de clôture : Mélenchon consent bien à dire "Vive la France" mais il dit "et surtout vive la République", car pour lui c'est la République qui fait la France et sans la République il n'y a pas de France. Le "et surtout" de Mélenchon est évidemment à l'opposé irréconciliable du "et surtout" de Zemmour qui lui le répète : "et surtout, surtout, vive la France !". Non, Mélenchon, la République idéologique, qui n'est pas République, n'est pas la France. Bien au contraire, c'est elle qui tue la France...

 

1A.jpg

2. 1. Les deux discours de Mélenchon et Zemmour (2/2) : Zemmour, parfait dans son style, a imposé sa marque...

Parlons maintenant du très grand succès que fut le magnifique meeting de Zemmour à Villepinte. Une étoile est née est le titre d'un film assez récent, qui peut parfaitement convenir pour évoquer le Zemmour que nous avons découvert hier : on connaissait ses livres, ses interventions radios (RTL...), on le savait redoutable et passionnant et convaincant chroniqueur/débatteur à la télé (CNews...) mais nul ne savait ce qu'il donnerait face à une salle géante : il fut tout simplement excellent, remarquable, très, très fort.

Passons sur la stupide querelle des chiffres : France info s'est une fois de plus disqualifiée en offrant 4.000 auditeurs à Mélenchon, là où même BFM/TV (c'est dire !...) en annonçait 3.000 mais en minorant le chiffre de Zemmour : "environ 10.000 personnes", a dit et répété plusieurs fois, ce matin, le journaleux de la chaîne, là où même la télé de "sévice public" que dénoncent Goldnadel et Bercoff en admettait 15.000 : même France 2 et Delahousse ont annoncé "15.000" (là aussi, c'est dire !...) et ont reconnu que l'immense salle était plus que très largement pleine, et surtout d'un public majoritairement jeune, voire, très jeune... 

Et, face à cette marée humaine, joyeuse, enthousiaste, survoltée... Une étoile est née, et Zemmour a parlé aussi bien, et souvent mieux, que celles et ceux que nous avons l'habitude d'entendre depuis des décennies. Il n'a cherché à imiter personne, il l'a dit dès le début : je serai moi-même, avec mon style, ma façon d'être et de faire, naturel. Et ça a marché...

1A.jpg

On se demande bien pourquoi, dans un rappel - heureusement bref mais imbuvable tout de même - de la Révolution française, il est allé chercher, au début de son discours, une phrase du sinistre Danton, terroriste dans l'âme, "auteur" de "la journée du 10 août" et de la chute de la Royauté puis, trois semaines après, des monstrueux "massacres de septembre"... Cet assassin de Danton, assoiffé de sang et d'argent, qui disait "Nous ne jugerons pas le Roi, nous le tuerons"... Passons-lui cette seule fausse note d'une réunion réellement réconfortante, et ne retenons que sa citation (faite plus tard dans son discours) extraite d'un très beau texte du Camelot du Roi que fut, toute sa vie, Georges Bernanos :

1A.jpg

 

 

 

"L’espérance est une détermination héroïque de l’âme, et sa plus haute forme est le désespoir surmonté."

 

 

 

Prenant l'exact contre-pied de Mélenchon et de sa mal-nommée "créolisation", Zemmour déclare tout de go et tout de suite : "Ce que nous voulons c'est défendre notre Héritage". Il s'inscrit ainsi, fondamentalement, dans la lignée d'une Simone Weil, qui écrivait :

1A.jpg"L'enracinement est peut-être le besoin le plus important et le plus méconnu de l'âme humaine. C'est un des plus difficiles à définir. Un être humain a une racine par sa participation réelle, active et naturelle à l'existence d'une collectivité qui conserve vivants certains trésors du passé et certains pressentiments d'avenir. Participation naturelle, c'est-à-dire amenée automatiquement par le lieu, la naissance, la profession, l'entourage. Chaque être humain a besoin d'avoir de multiples racines. Il a besoin de recevoir la presque totalité de sa vie morale, intellectuelle, spirituelle, par l'intermédiaire des milieux dont il fait naturellement partie."

Est-il nécessaire de rajouter quelque chose ? Tout est dit... et Mélenchon, KO debout !

Ajoutons simplement que voir tant de gens, de jeunes et de très jeunes, scander sans vouloir s'arrêter un "Vive la France ! Vive la France !...", oui, cela fait chaud au coeur.

Ajoutons aussi que, même si l'on regrette qu'il n'ait pu parler de tout (la Santé et l'Hôpital, par exemple, cela semblait pourtant s'imposer...), Zemmour a été excellent sur le sujet de l'École, qu'il a minutieusement détaillé...

Un dernier mot sur le nom choisi par Zemmour pour son mouvement :lfar croix croissant.jpg Reconquête. Évidemment excellent en ces temps où un Islam conquérant et redoutable lance sa troisième offensive contre l'Europe chrétienne en général et la France en particulier. Une offensive qui n'est pas militaire, comme lors de la première agression de 711, par l'Espagne, qui s'acheva en 1492 par la Reconquête de Grenade; ni comme lors de la deuxième, en 1453, par la Grèce et la chute de Constantinople, morceau précieux de l'Europe toujours au mains des envahisseurs... Mais invasion "pacifique" si l'on peut dire, et voulue et organisée non pas par "nous", bien sûr, mais par l'idéologie mondialiste promue par l'Argent-Roi et donc, pour nous, par le Système. On en revient toujours au même point. C'est la nuance que nous ajouterons au mot de Zemmour : reconquête, oui, mais pas seulement contre et sur les conséquences du mal, mais contre et sur les causes de ce mal... que nous nommons tous les jours

Bref, et ces précisions apportées, nous pensons que le "Serment de Villepinte" est d'ores et déjà une donnée incontournable de la nouvelle donne du paysage politique français...

1A.jpg

----------------------------------------

 

3. "Tout va très bien, Madame la Marquise !..." : "Évitez de prendre le métro à La Guillotière". Dans un courriel interne, envoyé par la direction du campus privé Omnes à ses étudiants, il est "fortement recommandé" que ces derniers modifient leurs habitudes de transports pour venir en cours, en raison de "la proximité"  du campus avec le quartier de la Guillotière. Un courriel qui a fait l’effet d’un électrochoc dans le milieu estudiantin.

1A.jpg

Pour éviter aux étudiants de traverser la Guillotière la nuit, la direction proposerait de faire les cours du soir "à distance" ! 

"Notre établissement se situe à proximité de La Guillotière, qui connaît des problèmes de délinquances médiatisés ces derniers jours. Évitez de prendre le métro à la station La Guillotière. Rendez-vous plutôt à la station Jean-Macé. Privilégiez la station de tram ou de bus située devant notre école. Faites du copiétonnage." Voilà les conseils communiqués par la direction aux étudiants du Campus privé Omnes Éducation, anciennement Inseec, situé dans l’ancien bâtiment Citroën, rue de Marseille. Ils ont été rendus publics sur les réseaux sociaux par des étudiants...

 

4. À soutenir : un compte tweeter  #saccagenotredame vient d'être créé pour alerter contre les aménagements hasardeux et modernistes de l'interieur de Notre Dame de Paris...

1A.jpg

 

5. Beau succès pour le Téléthon, dont nous nous réjouissons, évidemment, tout en maintenant notre réserve sur son ambiguïté fondamentale : le Téléthon permet une avancée spectaculaire de la recherche, donc des soins, et fait de toute évidence progresser la médecine et reculer les maladies.

Et des milliers de Français font pour l'occasion, à travers tout le territoire, preuve d'une générosité et d'une solidarité admirables, qui forcent le respect et qui font chaud au coeur : de quoi oublier un temps les laideurs, mesquineries et autres égoïsme ou bas matérialisme qui enlaidissent trop souvent notre quotidien...
 
Pas question, donc, pour nous, de critiquer en bloc le Téléthon, ni de dire ou faire quoi que ce soit contre le magnifique élan de générosité, de solidarité et... de progrès médicaux qu'il représente et qu'il rend possibles.
telethon.jpg
 
Mais l'AFM (Association française contre la myopathie) utilise la méthode condamnable de l'utilisation, puis la destruction, de cellules souches embryonnaires, ce qui pose un grave problème d'ordre éthique, et qui est condamné aussi bien par l'Église que par la Fondation Jérôme Lejeune.
 
Voilà pourquoi, si la part noble et saine de ce grand mouvement est évidemment à encourager, il y a une chose tout aussi importante à faire : ne surtout pas oublier la Fondation Jérôme Lejeune... 
 
 
 

fondation jerome lejeune jp2.jpg

Jean Paul II sur la tombe du Professeur Jérôme Lejeune

 

 

 

À DEMAIN !

LFAR FLEURS.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel