UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Message (trop long) de Macron et sa clique d'apprentis dictateurs : premières réactions, diverses et variées...

• de Philippe de Villiers :

Philippe de Villiers
"Mon livre "Le jour d'après" est en train de se réaliser jour après jour. Ce soir, la France vient de basculer dans un régime totalitaire. Le gouvernement entend disposer de nos corps et de nos esprits. La liberté est morte. La résistance commence."
• de Marion Maréchal :
"Emmanuel Macron impose donc la vaccination obligatoire avec un produit toujours en phase expérimentale. Quelle est la logique alors que la grande majorité des français à risques, en particulier les personnes âgées, sont d’ores et déjà vaccinées et donc censées être protégées ?"

1A.jpg

 
• du docteur Gérald Kierzek, sur Sud Radio :
 "Avez-vous entendu hier parler du mot "hôpital" ? D'augmenter les moyens de soigner ?... Plus vous allez mettre des barrières comme le vaccin, plus le virus va muter, on le voit avec le Delta en GB"
 
(extrait vidéo 2'20)
 
 
 
• de Ivan Rioufol :
 
- "Sur Europe1, Gabriel Attal porte-parole du gouvernement, tient les non-vaccinés pour coupables d'une reprise épidémique. Au Moyen-Âge, ceux qui étaient soupçonnés d'être responsables de la peste étaient jetés dans des puits. Le même obscurantisme. régression"
 
- "Avec la Vaccination Obligatoire et le Passe sanitaire, c'est le choix d'une société autoritairement hygiéniste qu'impose Macron en guise de réformes politiques. Les somnambules vont-ils enfin se réveiller face à ce coup de force liberticide ? Hystérie Sanitaire"
 
• de Gilbert Collard :
 
"Macron 20h, c'est la stratégie du Père Fouettard : les Français sont en détention sanitaire !"
 
(extrait vidéo 6'51)
 
https://twitter.com/GilbertCollard/status/1414670630595829763?s=20
 
 
• de Benjamin Cauchy :
"Dans la France de Macron, il est plus facile pour un terroriste d'entrer dans notre pays qu'un non vacciné dans le bistrot de son village. Autorité à géométrie variable."
 
• de Patrick Edery :
"Je pense que je vais me faire passer pour un migrant illégal, j'aurai plus de liberté de circulation."
 
 
• de Jean-Frédéric Poisson :
"Intervention d’Emmanuel Macron : délire liberticide et démagogie de campagne électorale. La résistance et l’union des résistants n’ont jamais été autant d’actualité."
 
 • de Action française :
 
- "Liberté, Egalité, Fraternité : Vous y croyez toujours ?"
 
- Au-delà du Passe sanitaire, les autres informations importantes à retenir de Macron20h sont la Reforme des Retraites et de l'assurance chômage. Une nouvelle étape dans la paupérisation des Français. La crise sanitaire n'est pas finie que la casse sociale est déjà en marche !
 
• de JeanChoنan Я :
"Depuis le début du Covid_19 ils ont menti sur tout : les masques, les traitements, les lits de réanimation, le curare, etc Ils ont tout foiré volontairement ou pas. Ce sont des clowns  malfaisants et il faudrait leur accorder un blanc sein sur les vaccins ?"
 
• de Aaron Vells :
"Il a demandé l'interdiction de l'hydroxychloroquine en octobre 2019. Comment savait-il ? Si on peut découvrir qu'un médicament en vente depuis 50 ans est nocif, comment peut-il imposer un vaccin qui n'a que quelques mois ? Dans le cas contraire, pourquoi vacciner ?"
 
• de Abbé Simon d'Artigue :
 
"Je me vois bien en train de scanner des QR code et refouler les non vaccinés qui voudraient aller à la messe…"
 
• de Grégory ROOSE :
"Ce gouvernement est infoutu de contrôler nos frontières, mais il prétend pouvoir contrôler Dédé qui enfile son rosé le mardi matin au café des sports sans son Passe sanitaire ?"
 
• de Ann Geigerie :
 "En France aujourd’hui, être immigré illégal ça passe, être Fiché S ça passe MAIS être Non VACCINÉ c’est ta mort sociale !"

• de Barbara78 :
"L'interdiction d'accès à l'hôpital sans passe sanitaire est sans doute la plus monstrueuse énormité énoncée par Macron ce soir ! Les victimes d'AVC, de crise cardiaque, d'agression, d'acte terroriste seraient refoulées ? Est-il vraiment conscient des aberrations qu'il profère ?"
 
• de Ptrc Scln :
"La société que nous léguons à nos enfants est formidable : ils seront vaccinés de force contre un virus imaginaire pour mourir égorgés par un migrant réel."
 
Et, pour clore ce chapitre de réactions, car il faut bien finir par s'arrêter, lafautearousseau pose deux questions au semble gouvernement :
 
1. Les non-vaccinés conserveront-ils leur droit de vote aux prochaines élections ?
2. Les non-vaccinés, n'ayant plus la possibilité de rien faire, se verront-ils, au moins et en toute logique, exemptés d'impôts ?

lfar ane.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel