UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie...

1. Une écoute objective des propos d'Emmanuel Macron sur Brut ne peut qu'amener à cette conclusion : le semble-Président a "couru après" ce qu'il croit être "l'électorat jeune", qu'il a cru pouvoir appâter avec un à-plat-ventrisme qui ne le servira pas. Bien au contraire.

En flattant à tout-va et à tout prix, croyant amadouer, il ne récoltera que de l'indifférence, au mieux, du mépris et un renforcement de la radicalisation, au pire. Pourquoi des "jeunes" en marge se mettraient-ils à vouloir s'assimiler, d'un coup, si le premier personnage de l'État s'aplatit devant eux ? Un seul exemple : "Quand votre famille parle l’arabe, c’est une chance pour la France"  a-t-il dit. Pourquoi les "arabes" (puisque le semble-Président les appelle ainsi !) apprendraient-ils donc à lire, écrire et parler correctement français ?
 
"300 à 500 noms" de personnalités noires ou arabes dans l'espace public, dressant une statue ici, donnant un nom de Place ou de Rue là... Mais nous sommes en France, pas dans un pays arabo-musulman : ce sont les savants, écrivains, artistes, héros nationaux qui doivent être offerts à l'admiration des passants. Et si Macron, Chef du Système qui nous tue, veut réparer des injustices, qu'il commence donc par reconnaître le Génocide vendéen, et donner à des Places et des Rues, à des Écoles et des Collèges etc... des noms de grands Français catholiques et royalistes, hostiles au Système : ils manquent vraiment beaucoup, dans notre espace public !   
 
3. N'importe quoi, et dérive indigéniste : À Sciences-Po, des étudiants veulent créer un cours sur l'intersectionnalité raciale ! Sur Instagram, un collectif baptisé "BeingBlackatSciencesPo" (!) s'est en effet fixé comme objectif de permettre "aux étudiants noirs" de débattre en toute sécurité. Mais qu'est-ce qu'ils ont tous, ces soi-disant anti-racistes, à ne raisonner qu'en terme de "blancs" ou de "noir" ? Ils font bien pire que créer du racisme, ils vivent quotidiennement dans un monde "racisé", comme ils disent !...

1A.jpg

 
 
4. Simple rappel : En entreprise, en application des dispositions notamment de l’article L.1132-1 du code du travail, toute considération sur l’employé liée à son origine ou couleur de peau (y compris pour une promotion) est prohibée et peut valoir à l’employeur des poursuites pénales. À bon entendeur, Macron et collectif "BeingBlackatSciencesPo", salut !
 
5. Excellente, la réaction de Michel de Jaeghere aux lamentables propos de Macron, sur Brut : "Curieux que dans l'esprit du chef de l'État, la mémoire des harkis, celle des pieds noirs et celle des anciens combattants passent après celle des enfants des anciens du FLN, seuls considérés comme des "chances pour la France". @EmmanuelMacron devrait lire le @Figaro_Histoire.
 

1A.jpg

 

6. Et, en plus, elle est MAGNIFIQUE : la crèche de #Béziers est ouverte au public en mairie ! Grand bravo à Robert Ménard, défenseur de notre culture et de nos traditions !

1A.jpg

1AA.jpg

1AAA.jpg

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel