UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réponse du Père Noël à Emmanuel, par Guy Adain.

Mon cher Emmanuel,

J’ai bien reçu ta lettre, elle a mis un peu de temps à me parvenir, j’imagine à cause de la pagaille qui règne chez toi…Entre le confinement, le télé-travail et les troubles plus sanguinaires qui font la Une des gazettes de ton pays…

Tu me demandes deux choses qui pourraient ressembler à la Lune ! Certes je suis le Père Noël, et je peux satisfaire beaucoup de voeux des enfants, petits et grands, mais je ne suis pas Thomas Pesquet, qui lui fréquente les stars et les étoiles.

Tu veux la Paix et la Santé, à première vue, cela ne semble pas impossible, mais ça ne rentre pas dans mes compétence ;

mon domaine, c’est plutôt le Rêve et l’Espoir !

Aussi, je ne vais pas résoudre tes problèmes, mais te donner quelques conseils ; les miens sont de… « décence » !

  • Imagine, que tu laisses en ton pays dégrader l’image du Père Noël, que tu la laisse salir, ridiculiser, offenser et traîner dans la boue ?

  • Imagine, la stupéfaction des enfants si non content de tuer le Père Noël, tu laisses avilir, déshonorer, souiller ou pire encore… « cochonner » son image !

  • Imagine les milliers d’étoiles que tu éteindrais dans les yeux des enfants ?

  • Tous ces regards merveilleux qui illuminent les visages des petits…

Tu le ressens bien sûr… Et tu le penses, ce serait un crime !

Je ne t’en dis pas plus, simplement souviens-toi de l’étonnement et de l’amour dans les yeux des enfants un matin de Noël !

Tu pourrais laisser tuer ces magnifiques instants ?

Tuer le Sacré est aussi un crime !

Le reste t’appartient et tu dois être intraitable pour maintenir la paix dans ton espace. Il faut affirmer Haut et Fort que le Pays du Père Noël est une terre Chrétienne, où le respect est dû à tous,

à commencer par nous !

La Paix passe par là !

Aucune compromission ne doit nous faire déroger !

 

Pour ton second voeu, la Santé, je ne suis pas docteur, je te conseille de t’en remettre à eux, et de laisser les Français francs et libres.

Respecte les, fais leur confiance, invente peut être le Conseil de Confiance ?

 

C’est difficile pour toi, je le conçois aisément, avant… dans les temps anciens, le Roi était, « de France », c’est à dire Père d’un Pays de sa Terre, de ses arbres, de ses fleurs, de ses champs, de ses Sujets, vivants et morts. Les Sujets avaient une Âme.

Tes citoyens électeurs n’ont qu’une carte d’identité et une attestation de sortie !!!

Toi, tu es Président de la République, président de papier, de bulletin d’urne.

Le Roi pouvait dire : « Le Roi te touche, Dieu te guérisse ! »

Peux-tu seulement l’imaginer ? Non bien sûr !

C’était La France !

 

Aujourd’hui beaucoup t’accusent de « régner », alors que tu ne présides qu’un Conseil d’administration, tu n’as pas de Sujets, mais des avatars qui les remplacent, des électeurs qui ne sont même pas tenus à la Fidélité (ils en ignorent même le mot).

Tu n’es que PDG d’une pétaudière où chacun fait ce qu’il veut, des faux sujets qui supplantent les vrais en gilets…

Peut-être arriveras-tu à retrouver la Paix et la Santé grâce à mes conseils éclairés par d’autres Lumières que les tiennes républicaines.

Prie et demande au Ciel La Sagesse.

Et que la Paix revienne dans une France saine et apaisée.

Joyeux et Heureux Noël !

Et si tu veux servir ton Pays, impose leur (en douceur et avec leur consentement) la Joie, la Foi, une Loi juste et le Bonheur de célébrer un Noël plein d’Amour.

 

 

Père Noël

16/11/2020

Commentaires

  • Bonjour,
    C'est une très jolie lettre, mais je pense que le Père Noël prêche dans le vide, car comment voulez voir les yeux des enfants briller le matin de Noël quand vous n'en avez pas ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL