UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le monde, et dans notre Pays légal en folie : pourquoi ?

pourquoi ne pas se réjouir de l’élimination d'une cinquantaine de djihadistes à la frontière burkinabée ? Même s'il n'est pas normal que l'Europe (et nos "chers" Allemands entre autres) laissent la France porter seule le poids de la lutte anti djihadiste au Sahel; et même si l'on ne peut qu'émettre, au moins, des doutes et des réserves sur la pertinence de notre présence et de son maintien là-bas, on ne peut que saluer le succès de nos soldats courageux : vendredi dernier, 30 octobre, dans la "zone des trois frontières" (entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger), près d’une soixantaine de djihadistes/"terroristes voyageurs" ont été tués par des commandos français appuyés par des Mirage 2000... Eux, au moins, ils ne viendront pas tuer chez nous !

1A.jpg

 

• pourquoi ne pas appuyer énergiquement l'action des cinq évêques qui déposent un recours contre l'interdiction des messes pendant le confinement ? Pour l'instant, ils ne sont "que" cinq : qu'attendent les autres ? Il s'agit de Mgr Marc Aillet (évêque de Bayonne), Mgr Bernard Ginoux (Montauban), Mgr Jean-Pierre Cattenoz (Avignon), Mgr David Macaire (Martinique) et Mgr Dominique Rey (Fréjus-Toulon). Ces cinq évêques sont déjà soutenus par soutenus par plusieurs intellectuels : Pierre Manent, Rémi Brague, Chantal Delsol, Fabrice Hadjadj... Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France va, de son côté, déposer un "référé liberté"... 

pourquoi continuer à faire l'autruche et à refuser de voir la réalité en face, après les assassinats de Vienne ? Les autrichiens ont-ils "fait" des caricatures? Non. Ont-ils eu des colonies ? Non. Ont-ils fait la guerre à Daech ? Non. Et pourtant, aujourd'hui, c'est leur tour. Capituler sans cesse devant des revendications islamistes de plus en plus nombreuses, de plus en plus énormes, de plus en plus contraignantes, pensant par là être agréable aux terroristes et se concilier l'Islam ne nous apportera rien d'autre que le renforcement de ceux qui veulent... tout simplement nous soumettre à leur Totalitarisme.
 
pourquoi s'obstiner à ne pas admettre que la seule réponse, si on nous déclare la guerre - ce qui est le cas, c'est de la faire, et de la gagner ?... Et pourquoi ceux qui nient la réalité persistent-ils dans leur folie suicidaire : le problème n’est pas les caricatures ou la liberté d'expression ! Encore moins les inexistantes "valeurs de la république" ! Le problème, le seul, c’est l’islamisme qui nous attaque, pour détruire ce qui fonde notre société. Et il n’arrêtera de tuer que quand nous aurons renoncé à notre liberté, ou quand nous l’aurons vaincu...

1A.jpg

Les terroristes/envahisseurs, eux, ont très bien compris...

 
 
pourquoi le gouvernement perd-il le peu d'autorité qui lui reste en faisant la guerre aux petits commerçants, alors qu’il est paralysé face aux islamo-racailles ? Faible avec les forts et fort avec les faibles...
 
pourquoi ne renvoie-t-on pas immédiatement les clandestins islamo-terroristes dès leur première arrestation pour violence(s) ? N'est-ce pas de la complicité, voire de la haute trahison, de la part des semble-Autorités ? À Nîmes, le clandestin qui a tenté de pénétrer dans la cathédrale ce lundi, en criant "Allah Akbar" est un  multirécidiviste, déjà condamné, bien connu des services de police et de la Justice (?), mais non renvoyé chez lui. Énième cas de laxisme judiciaire et administratif, qui tolère les clandestins islamistes...  Pays légal responsable et coupable !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel