UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au cinéma, la chronique de Guilhem de Tarlé : Drunk.

3.jpg

 

 

 

 

Art et Essai : Drunk, un film danois ( VOSTF) de Thomas Vinterberg, avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Lars Ranthe et Susse Wold

guilhem de tarlé.jpg« Ami, remplis mon verre
Encore un et je vas
Encore un et je vais
Non je ne pleure pas
Je chante et je suis gai
Mai j’ai mal d’être moi
Ami remplis mon verre

(L’Ivrogne, de Jacques Brel)

C’est exactement le sujet de Drunk  raconté par le réalisateur : quatre amis, mal dans leur peau, décident de vérifier « la véritable théorie de Finn Skarderud, un psychologue norvégien, selon laquelle l’Homme aurait dès sa naissance un déficit d’alcool dans le sang ». Vous confesserais-je que cette « théorie » me plaît et que j’ai envie d’y adhérer, persuadé que « boire un petit coup, c’est agréable », mais aussi que cela désinhibe. Je n’hésite pas à faire un lien entre la soumission qui gagne notre société et la diminution de la consommation d’alcool… consommation d’ailleurs totalement interdite dans l’Islam, à l’inverse du christianisme dont la vigne a accompagné l’expansion territoriale.

Si donc l’idée de départ était gouleyante, la réalisation m’a paru malheureusement médiocre avec une alternance de scènes amusantes, comme les photos des « grands de ce monde » totalement ivres, et d’autres passages relativement pénibles, alors que j’avais inscrit Kursk du même Thomas Vinterberg dans les dix meilleurs films de 2018. Mon épouse, plus bienveillante que moi, retient à juste titre l’accompagnement musical excellent et les chants patriotiques de ces chères « têtes (incontestablement) blondes ». Nous sommes au Danemark !

Dans un entretien intéressant, le cinéaste évoque un « récit sur l’amitié », et le casting souligne qu’il s’agit d’un film d’hommes ;
il parle surtout d’ « un film sur la vie » en nous interrogeant : « Qu’est-ce que ça veut dire qu’être vivant ? ».
Chacun relèvera l’actualité de cette question quand, sous prétexte de protéger nos santés et nos vies, on masque nos visages et on nous confine sous couvre-feu en fermant les bars et les restaurants…
Triste époque … « Ami, remplis mon verre ».

 PS : vous pouvez retrouver ce « commentaire » et 500 autres sur mon blog Je ciné mate.

Pour mémoire :  un tableau récapitulatif donnant, dans le désordre, un « top ten » des films vus au cinéma depuis le 1er janvier

Titre

Réalisateur

appréciation

genre

nationalité

Date de sortie

Les Apparences

Marc Fitoussi

Un bon film

Thriller

Franco-belge

Septembre 2020

Dark Waters

Todd Haynes

Je recommande

Biopic, drame

américain

Février 2020

Le cas Richard Jewell

Clint Eastwood

Je recommande

drame

américain

Février 2020

La fille au bracelet

Stéphane Demoustier

Je recommande

Drame, justice

Français

Février 2020

Voir le jour

Marion Laine

Un bon film

Comédie-dramatique

Français

Août 2020

Les choses qu’on dit,
les choses qu’on fait

Emmanuel Mouret

Un très bon film

Comédie dramatique,
romance

Français

Septembre 2020

The Perfect Candidate

Haifaa Al Mansour

Un bon film

Docufiction

Saoudien

Août 2020

Les Misérables

Ladj Ly

Je recommande

Drame

français

Novembre 2019

Petit pays

Éric Barbier

Un très bon film

Drame

Franco-belge

Août 2020

Antigone

Sophie Deraspe

Je recommande

Drame

canadien

septembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL