UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le comte de Paris accepte la présidence d'honneur de l’association du château de Vendôme, par Edith Van Cutsem.

En octobre 2010, le prince Jean était au château de Vendôme.
© Photo NR

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/

Nouveau titre pour le comte de Paris qui vient d’accepter la présidence d’honneur de l’association du château, berceau de ses ancêtres.

Hier, Christian Linais comme Christian Loiseau et Mario Hermelin, membres actifs de l’association « Château de Vendôme berceau des Bourbon », étaient heureux d’annoncer officiellement que le bureau s’était enrichi de l’arrivée du prince Jean d’Orléans, comte de Paris qui, suite à leur demande, a accepté la présidence d’honneur. « Un gros plus pour l’identité de notre action qui vise à aider à l’animation du lieu », assuraient-ils.

90.jpgOn peut aussi imaginer que le nouveau chef de la maison royale de France aura à cœur de veiller à la sauvegarde et à la réhabilitation des traces de ses ascendants… On se souvient qu’en octobre 2010, dans le cadre du 400e anniversaire de l’assassinat du roi Henri IV, celui qui n’était encore que le prince Jean d’Orléans, duc de Vendôme, était venu pour inaugurer la restauration du buste qui trône dans le parc du château, berceau de la dynastie des Bourbon de France, restauration financée par l’Institut national du patrimoine et son association Gens de France.

Le prince Jean de France fut en effet duc de Vendôme de 1987 à 2019 en tant que dauphin de France. Dans une lettre qu’il vient de rendre publique, Jean de France explique. « Vendôme a été ma signature jusqu’à l’année dernière et ma nouvelle fonction de chef de la maison royale de France n’a pas atténué mon attachement à votre ville et au patrimoine que vous défendez, par ailleurs si intimement lié à l’histoire de ma famille et à la famille royale de France. »


Animations en préparation à compter du 5 juillet

Une nouvelle qui met du baume aux cœurs des bénévoles de l’association qui préparent l’été. Faute de Fête de la musique et de festival de guitare annulés par la crise sanitaire, ce n’est que le 5 juillet que s’ouvriront « Les Impromptus du dimanche. »

« Chaque dimanche, à 11 h, en juillet et en août, nous proposerons un rendez-vous musical dans les jardins suspendus du parc, marqué par un partage d’assiettes gourmandes », explique le président Christian Linais. « Nous respecterons bien sûr les consignes de distanciation et veillerons à toutes les recommandations qui nous seront prescrites, en espérant avoir la possibilité d’accueillir chaque dimanche entre 70 à 80 personnes… »

D’ores et déjà, les bénévoles se sont attelés à la tâche également pour préparer « La Nuit des légendes » qui devrait marquer les Journées du patrimoine du samedi 19 septembre. « Imaginer une déambulation en lumière dans le parc qui pourrait se répéter et se compléter chaque année en lien avec la mairie… »

Les projets sont sur rails avec désormais une carte de visite princière.

78.jpg

Il inaugurait la restauration du buste d’Henri IV.
© (Photos archives NR)

Edith Van Cutsem

Journaliste, rédaction de Vendôme

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL