UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Français s'il vous plaît ! Restons dans l'informatique...

Commençons par rajouter à cette courte note le commentaire très récent de Jihème, qui a parfaitement raison : "Utiliser systématiquement le mot "courriel" au lieu d'email, le mot "numérique" au lieu de "digital", le terme "en direct" au lieu de "en live" serait déjà un bon début." En effet, comme Zénon d'Elée, prouvons le mouvement en marchant, et prêchons nous-mêmes non en paroles mais en donnant aux autres l'exemple du maniement d'une langue correcte ! ...

...puis apportons un brin de réponse à Catoneo, qui nous avait écrit :

"Le grand défi de la langue française est la création de mots nouveaux pour nommer par exemple une invention. Le travers académique est d'associer des mots existants quand l'anglais crée un seul mot. Au lieu de nommer, on décrit.
Deux mots français créés ex-nihilo font exception à la règle :
- ordinateur
- informatique

Les lecteurs de La Faute à Rousseau en connaissent-ils d'autres, à part "avion" dérivé de l'oiseau latin ?

Catoneo, enseriez-vous à des mots comme "logiciel", pour l'informatique, ou bien - autre domaine évidemment - "hélicoptère" (inventé par le français Gustave de Ponton d'Amécour, à partir du grec  "helix" (spirale, hélice) et "pteron" (aile) ?

Pour rester dans le domaine de l'informatique, voici deux liens qui intéresseront peut-être :

Celui-ci vous donne une deuxième série de dix mots ou expressions, après la première donnée ici l'autre jour :

https://www.gouvernement.fr/les-10-mots-d-internet-que-vous-allez-oser-dire-en-francais-saison-2-3975

Ce second lien est vraiment pour les débutants, et il n'est pas tout à fait exempt de reproches, mais bon... :

https://www.espacefrancais.com/dans-la-salle-informatique/

∗ ∗

 Chronique placée sous le signe de La Bruyère :

"Que dites- vous ? Comment ? Je n'y suis pas; vous plairait-il de recommencer ? J'y suis encore moins. Je devine enfin : vous voulez, Acis, me dire qu'il fait froid : que ne dites-vous : "Il fait froid" ? Vous voulez m'apprendre qu'il pleut ou qu'il neige; dites : "Il pleut, il neige." ... Est-ce un si grand mal d'être entendu quand on parle, et de parler comme tout le monde ?
 Une chose vous manque, Acis, à vous et à vos semblables... c'est l'esprit. Ce n'est pas tout : il y a en vous une chose de trop, qui est l'opinion d'en avoir plus que les autres; voilà la source de votre pompeux galimatias, de vos phrases embrouillées, et de vos grands mots qui ne signifient rien...» (les Caractères, chapitre V, De la Société et de la Conversation, § 7)...
 
lafautearousseau

Commentaires

  • Utiliser systématiquement le mot "courriel" au lieu d'email, le mot "numérique" au lieu de "digital", le terme "en direct" au lieu de "en live" serait déjà un bon début.

  • Je n'ai pas fait de philologie mais je préfère la "création" à la traduction ; et surtout éviter l'assemblage de mots existants pour décrire un nouvel objet ou concept.
    Dans le domaine de l'informatique, le français y réussit plus souvent qu'ailleurs comme le montrent les liens proposés mais il est aussi des traductions un peu stupides comme "arrière-guichet". Le back-office n'est pas un point géographique mais ce service en retrait soutient l'opérateur et le décharge de tâches ancillaires sans aucun contact de guichet.

    L'idéal est de créer le mot, et si possible pas beaucoup plus long que l'original anglo-saxon.

  • Dans le brûlot de Michel Onfray ce matin j'ai appris un nouveau mot, qu'il applique à la logorrhée macronienne :

    Verbigérer (verbe) :
    Psychiatrie. Aligner automatiquement des mots ou des phrases entières sans lien, caractéristique d'un état démentiel.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL