UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Philippe de Villiers réagit à l'enquête de VA sur Georges Soros et ses réseaux...

Le fondateur du Puy du Fou, Philippe de Villiers, réagit à la publication cette semaine par Valeurs actuelles d’une enquête révélant la mainmise du réseau d’ONG de Georges Soros sur la Cour européenne des droits de l’homme :


https://bit.ly/32dCZPH

Merci à nos amis de l'Action française Toulon.

Commentaires

  • "Sorosum occidere nolite timere bonum est" et que le destin décide par la main de l'exécutant, pour tant de sordides machinations. Il n'en sera probablement rien comme souvent, car il faudrait une "autorité" pour le faire, et celle-ci est absente depuis longtemps, par veulerie, par ignorance, ou par adhésion. Le grand danger de l'infamie à répétition est de pousser le Peuple à faire un jour, par exaspération et désespoir, ce qui lui est refusé par les organes en qui il avait placé sa confiance. Le jour venu, les procrastinateurs professionnels, éternels clercs alternatifs de la décision, semblent s'étonner comme en Allemagne avec 9 morts, d'une tension explosive mortelle, sans en nommer les raisons, préférant continuer à seriner les éléments de langage totalement illusoires devant les conséquences dont ils nient les causes. Mais on ne pousse pas sur une corde., et lorsqu'elle figure le lien entre les parties de la société, son relâchement sémantique, qui conduit à l'inversion des valeurs, est bien le signe de l'impuissance et du délitement. Soros veut la disparition des Etats structurés, et en anormal psychique, Macron vraisemblablement aussi, ils obtiendront des succès partiels leur permettant de fantasmer leur "Marque Jaune", mais la réalité se vengera, inexorablement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL