UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un moment d'émotion à propos de notre cher et grand Pierre Boutang...

lu sur la page facebook de notre "ami" Emmanuel Boutang :

 

Orné d'un portrait de Pierre Boutang par André Queffurus, ce nouveau livre d' Antoine-Joseph Assaf, trouvé à la librairie Française, et maison d'édition "Les cimes".

Très touché par les dernières pages de ce livre, où le lecteur (et moi-même) apprend que Pierre Boutang, sur son lit de mort à l'hôpital, serrant "La Divine Comédie" de Dante sur son cœur, en récitait les premiers vers dans leur langue originelle.

Eternel retour, je l'imagine observer de là-haut, peut-être métamorphosé en aigle dans le ciel de Celse, son arrière petit-fils qui déchiffre l'italien, avec le cœur lui aussi, dans ces mêmes vers.

lafautearousseau

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel