UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au sommaire du n° 56 de la Nouvelle Revue Universelle

(A commander à la Librairie de Flore)

À nos amis, à nos abonnés – LA CATHÉDRALE EFFONDRÉE Ce numéro largement consacré à Pierre Debray a été construit autour d’un de ses textes, court mais majeur, La cathédrale effondrée (cf. p. 111). À cette métaphore évoquant notre civilisation en crise, les flammes surgies de la nef de Notre-Dame le 15 avril sont venues offrir une illustration aussi inattendue que tragique.

 

► PIERRE DEBRAY – Un bref parcours biographique

PREMIÈRE PARTIE De 1899 à 1999, une traversée du siècle

 

Gérard LECLERC – PIERRE DEBRAY TEL QUE JE L’AI CONNU Nul ne pouvait mieux que Gérard Leclerc raconter l’itinéraire de Pierre Debray : d’abord chaotique, naviguant entre Jésus-Christ et Staline, puis marqué par la découverte foudroyante de Maurras, en qui il décela un prophète du XXe siècle. Il entendait en prolonger la réflexion, sans rien lâcher de son ardente foi chrétienne.
Philippe LALLEMENT – UN « AGGIORNAMENTO » MAURRASSIEN Découvrant que, dans son maître-livre l’Avenir de l’intelligence, Maurras avait prophétisé les impasses du monde actuel et prouvé qu’elles n’avaient d’autre issue que politique, Pierre Debray a décidé d’en vérifier la pertinence et l’adaptabilité à nos propres problématiques. 
Pierre DEBRAY – Pour une aristocratie populaire – Le politique d’abord A travers deux textes de 1970 et 1973, une mise au point magistrale sur le véritable sens à donner à la formule si controversée du politique d’abord. Loin des réductions caricaturales, Debray dessine au contraire des perspectives propres à stimuler l’imagination.

 

DEUXIÈME PARTIE Entre Lénine et Maurras

 


Axel TISSERAND – BOUTANG, « L’INTERCESSEUR » Le transfert d’allégeance du communisme au maurrassisme décrit à travers le dialogue Debray-Boutang, entre l’hebdomadaire communisant Action et Aspects de la France lors de la campagne contre la CED, et la critique par Debray dans Témoignage Chrétien du premier livre de Boutang La Politique, sans omettre la stupéfiante découverte que Debray fit de Maurras dans… la bibliothèque de Moscou !

Michel MICHEL – PIERRE DEBRAY, JE ME SOUVIENS... Un témoignage très personnel sur les dons pédagogiques de Debray. Dans les camps d’été notamment, il avait l’art, non seulement de transmettre des connaissances, mais surtout d’éveiller chez les jeunes l’esprit critique et le sens du discernement. Ainsi orientait-il les curiosités vers des régions fertiles, suscitant parfois des vocations…

Pierre DEBRAY – Un « empirisme » au service de la cité Dans Un catholique retour de l’URSS (1950), Pierre Debray, après des chapitres apparaissant d’une étonnante naïveté à l’égard du régime soviétique, finit par réclamer pour l’Église la liberté d’apostolat – et conclut par une profession de foi nationaliste, fondée sur empirisme déjà « organisateur »

 

TROISIÈME PARTIE De la tragédie algérienne à la crise de civilisation

 


Danièle MASSON – LE PIED-NOIR ALBERT CAMUS Debray et Camus dans l’optique de l’essai de J.F. Mattéi Comprendre Camus. Debray fut seul, après 1962, à rendre hommage, par une réunion publique à la Mutualité, au «pied-noir Albert Camus», en fondant un club Albert Camus. L’article qu’il lui a consacré dans l’Ordre français de juillet 1963 éclaire son intention.

Olivier DARD – LE « MODÈLE » PORTUGAIS C’est dans l’ensemble de son travail de recherche sur le salazarisme qu’Olivier Dard a resitué l’étude de Pierre Debray Le Portugal entre deux révolutions, publiée à la fin de 1962, quelques mois après l’indépendance de l’Algérie : on pouvait alors se demander si, en Afrique, Salazar n’allait pas réussir là où la France avait échoué.

Pierre DEBRAY – La Cathédrale effondrée Dans l’avant-propos d’un essai à trois voix avec Henri Massis et Louis Daménie, Debray utilise la métaphore de la cathédrale effondrée pour décrire notre société en crise, l’écroulement de l’esprit public et la dissolution du « pays réel ». L’heure est à la reconstruction.

Françoise LUCROT – LES SILENCIEUX DE L’ÉGLISE PRENNENT LA PAROLE Entretien-témoignage sur une expérience exceptionnelle : ce que fut, vu par sa principale actrice, la naissance du mouvement des Silencieux de l’Église qui tenta d’enrayer la décomposition du catholicisme français. Un « moment » fondamental des initiatives prises par Pierre Debray.

Alain VIGNAL – « SOMMES-NOUS ENCORE CHRÉTIENS EN 2020 ? » Synthèse et actualisation de la dernière publication (posthume, fin 1999) de Pierre Debray Nos enfants seront-ils encore chrétiens en 2020 ? La question a été posée par l’archevêque de Lille, Mgr Defois. Ce texte, préparé à la veille de sa mort, résume toute son expérience de converti, et apparaît comme son testament spirituel.

Humberto CUCCHETTI – DERNIERS COMBATS Un extrait de Contre-communiste, la seule monographie consacrée à Pierre Debray. Il traite des nouveaux thèmes abordés par Debray après la chute du communisme : les sectes et le néo-paganisme, l’Église et l’homosexualité, le Front national et la « révolte des exclus ».

Pierre DEBRAY – Avec Bernanos : « Être héroïque ou n’être plus » En 1931, alors que Maurras s’apprêtait à être le premier à dénoncer la menace hitlérienne, Bernanos, lui, se préoccupait du monde futur, et annonçait « l’avènement d’une société organisée pour se passer de Dieu. » Maurras et Bernanos : quelle cécité profonde que de ne pas voir leur vertigineuse complémentarité !

► PIERRE DEBRAY – Eléments bibliographiques

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel