Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ESCALADE DE LA TENSION ... L'ARMÉE EN RENFORT ...  EXTRÊME FRAGILITÉ DE L'ÉTAT

Commentaires

  • Le choix de la dramatisation militaire d’événements civils est d'abord celui d'un mauvais cabot ignorant de la réalité des armes et de leurs conséquences, qui confond les effets avec les causes dont il est le moteur par son incompétence et son inaction, prenant le risque d'augmenter les unes, sans modifier les autres. Une redoutable maladresse dans un contre sens absolu.

Écrire un commentaire

Optionnel