Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Famille de France • Le 7ème BCA rend hommage au Prince François, Duc d’Orléans (1935-1960)

 

Le 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins a rendu hommage récemment au Prince François, duc d’Orléans (1935-1960), mort au combat en Algérie alors que le Prince était affecté au 7ème BCA, Bataillon créé en 1840 par son aïeul le Prince Ferdinand-Philippe, duc d’Orléans.

En souvenir du Prince François, second fils du défunt Comte de Paris, la nouvelle section du Lieutenant Mayeul s’est vue présenter son nouveau fanion sur la place d’armes du Bataillon. Symbole de ralliement et de cohésion le fanion « François d’Orléans » accompagnera désormais les jeunes engagés volontaires tout au long de leur formation.

14680993_1383887194974219_6880307594749758319_o-1.jpgLe lien entre le 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins et les Princes d’Orléans est toujours d’actualité puisque la Princesse Marie, Princesse Gundakar de Liechtenstein (photo), nièce du Prince François, est aujourd’hui la Marraine du Régiment.

La soeur aînée du prince Jean, Dauphin de France, participe chaque année aux cérémonies du 7ème BCA et offre le bénéfice de ses expositions de peintures aux oeuvres sociales du Régiment.

Le rôle de Marraine a été assuré auparavant par la princesse Isabelle, Princesse Pierre Murat, puis par la Princesse Hélène, comtesse Evrard de Limburg Stirum qui décida de transmettre le flambeau à sa nièce la Princesse Marie en 2009.

On peut également rappeler que le prince Robert, comte de La Marche, a effectué son service militaire au sein du 7ème BCA. Autre geste fort d’un membre de la Maison d’Orléans,avant de mourir la défunte Comtesse de Paris offrit au 7ème BCA les effets militaires du prince François que la Princesse conserva précieusement tout au long de sa vie.  

Source :  Noblese et Royautés

(Merci à Charles – Copyright photos : 7ème BCA)

Commentaires

  • Bonjour,
    Mon père, François ROSSET officier de réserve s’est engagé en Algérie bien que sa femme soit enceinte d’un 6e enfant.
    Il était en Kabylie aux côtés du duc François d’Orléans quand celui-ci a été abattu a ses côtés.
    J’avais 12 ans à cette époque et c’est la seule chose que mon père nous ait racontée à son retour et encore longtemps après.
    Il semblait très très marqué et avoir une réelle et grande amitié pour cet autre François.
    J’ai senti à travers ce qu’il disait qu’ils avaient dû être très proches et se faire des confidences.
    Je n’ai jamais pu en savoir plus, si ce n’est que suite à une petite annonce passée dans « La. voix du combattant « 
    J’ai retrouvé le cuisinier qui les avait fait déjeuner tous les deux juste avant ce terrible instant et s’en rappelait très bien,
    Voilà tout renseignement supplémentaire me ferait très plaisir. 

  • Bonjour,
    Pourriez-vous me donner des renseignements sur ce 7e bataillon en Algérie ?
    Ou comment en avoir.
    Mon père Francois ROSSET y étant officier de réserve avec François d'Orléans (entre autre au moment de sa mort.ou il était à ses côtés)..
    Merci.

  • Le blogue Royal-Artillerie a fait deux billets sur le S/Lt François d'Orléans en poste à Iferhounène, l'un de 2009 l'autre de 2016.
    L'intérêt de ces billets est surtout dans les fils de commentaires donnés par de (rares) témoins. La section d'Orléans était sur la zone de chasse du 6èBCA.

    On y accède en tapant "francois d'orleans" dans la barre de recherche du blogue.

Écrire un commentaire

Optionnel