Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Atlantico pose la question qui fâche : « En marche vers une fin de quinquennat difficile ? »

 

blue-wallpaper-continuing-background-wallpapers-bigest-images - Copie.jpgAtlantico - que dirige l'excellent Jean-Sébastien Ferjou - pose souvent de judicieuses questions et y apporte parfois de justes réponses ou livre à ses lecteurs d'utiles informations.

Celles qui suivent - en très bref - sont d'importance (une « claque » pour En Marche aux européennes, des élections législatives anticipées ...) et laissent présager une situation politique mouvementée dans les mois à venir. Ayons-les au moins à l'esprit comme éventualités.  LFAR

 

logo.pngLibération publiait le 15 octobre dernier une déclaration de François Hollande prédisant une « claque » pour En Marche lors des élections européennes et la prochaine dissolution de l'Assemblée par Emmanuel Macron. Des déclarations démenties entre temps par le cabinet de l'ancien Président mais qui poussent à s'interroger sur l'apparente imperméabilité d'Emmanuel Macron avec les sondages. En cas de défaite lors des prochaines élections, pourra-t-il continuer à passer outre l'opinion publique ? (...)
 
Bien que les récents sondages illustrent une fracture profonde entre le Président et les Français, Emmanuel Macron présente une image d'homme imperméable à la démocratie sondagière. Mais si la situation venait à s'envenimer, combien de temps pourrait-il maintenir cette posture ?  

Commentaires

  • Il me parait évident que la fin de quinquennat de Macron va être longue et difficile. Cependant la faiblesse de ses adversaires est un atout. Cependant je ne crois pas du tout à l'hypothèse d'une dissolution de l'assemblée. Une claque aux européennes, c'est possible mais cela ne changera rien, à moins d'une révolte improbable des Français. La confrontation entre l'UE et l'Italie s'avère prometteuse....

  • Une claque aux européennes ne changera pas le Président Macron, tu comme une mule, et qui n'a cure des sondages. Ce sera la révolte des Français qui le front tomber. Et avec lui, la Ripoux-blik...

Écrire un commentaire

Optionnel