Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Café Histoire de Toulon, ce mercredi 21 mars avec Philippe Lallement

 

Le Président de la République Macron a salué comme « ambitieuses » les 72 propositions « d'intégration des étrangers arrivant en France » dans lesquelles on trouve d'abord la suppression de la taxe OFFI payée par les employeurs à l’embauche d’un travailleur étranger mais aussi l’allongement de la durée des formations linguistiques et l’ouverture de l’accès aux bourses de l’enseignement supérieur aux réfugiés qui apprennent le français au sein de formations universitaires. Les critiques fusent car alphabétisation serait une déjà vieille recette. Ancien Directeur du premier Centre Permanent d'Enseignement du Français aux travailleurs Étrangers, Philippe Lallement témoignera des tristes réalités des expériences menées dans ce sens dès le Président Giscard d'Estaing qui en 1976 venait d'institutionnaliser le regroupement familial. Des actions d’alphabétisation furent financées par le Fond d'Action Sociale au cœur du quartier maghrébin de « Barbès » à Paris. Philippe Lallement évoquera ces actions en même temps que celles du « front secondaire de l'immigration  » par les gauchistes en rupture de prolétariat.   

Le Grall, Pub associatif des missionnaires de la Miséricorde (adhésion 1 €)
377 avenue de la République, 83000 Toulon
La soirée pourra se poursuivre autour d’une pizza (Participation aux frais)
Contact : cafehistoiredetoulon@gmail.com

Écrire un commentaire

Optionnel