Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Racines & Traditions • Du 8 au 17 avril 2017, Perpignan vit au rythme de la Semaine Sainte

 

Comme chaque année, la semaine sainte est l’un des temps forts de la vie perpignanaise.  

L’originalité de la Semaine Sainte se situe dans le mode d’expression d’une ferveur à la fois intime et spectaculaire, mais aussi dans le rituel spécifique qui entoure la procession de la Sanch, point d’orgue de la semaine. Les traditions ont su garder ici une réelle authenticité. 

La ferveur d’aujourd’hui n’a d’égale que celle d’hier. Tout ce qui touche au cérémonial des fêtes de la semaine Sainte et de la Passion est prévu, réglé avec minutie depuis des siècles. 

De nombreuses animations sont organisées tout au long de cette semaine. Des expositions, des visites guidées thématiques… et les deux temps fort de la semaine : la Semaine Sainte et le festival de musique sacrée. 

Vibrez avec la procession de la Sanch – Vendredi 14 avril 2017

Un patrimoine culturel et religieux immatériel d’une longévité exceptionnelle.

Six siècles de traditions et de recueillement se donnent à voir dans les rues et dans les églises restaurées de la ville.

Agnostique, curieux ou réellement croyant, le public ne reste jamais insensible à la ferveur de cette manifestation populaire de la foi en Catalogne.

Prières, psalmodies, recueillement. La foule est là, massée, silencieuse. Les pénitents avancent, chancelants sous les fardeaux des péchés du monde. Avec leurs longues capuches pointant vers le ciel, les pénitents s’isolent du monde derrière leurs masques de tissus. Vêtus de grandes robes noires, « les caparutxes » défilent au son de la cloche de fer du regidor rouge en tête du cortège. Portés sur leurs épaules, les lourds « misteris » relatent les différentes scènes de la Passion, entre Madone affligée et Christ crucifié. A intervalles réguliers, les pénitents s’arrêtent sous les roulements des tambours. Souvent les pieds nus, ils revivent la quête d’expiation qui animait les flagellants de saint Vincent Ferrier.

Départ de la procession à 15h de l’église Saint-Jacques.

Plongez dans les variations du Festival de Musique Sacrée – du 4 au 15 avril 

Au-delà de toute conviction, de toute croyance et de toute appartenance, le Festival de musique sacrée de Perpignan partira à la quête de l'harmonie, de l'unité, de l'équilibre et des justes proportions. Laissons-nous entraîner dans un monde musical empli de spiritualité, de transcendance, et de tout ce qui conduit à des relations apaisées en contrepoint de notre monde dysharmonique.  

Pour ce nouveau voyage musical au thème évocateur, le festival s’installera au Couvent des Dominicains, un lieu emblématique du patrimoine de Perpignan. L’église et le patio seront tout spécialement aménagés pour proposer les concerts gratuits à 18 h 00, les concerts du soir à 21 h 00 et les rencontres avec les artistes. Dans ce cadre splendide, les soirées du festival deviendront incontournables, mêlant l’émotion, la magie, le plaisir et la convivialité.  Un lieu à découvrir dès le 6 avril, à recommander et à partager avec le plus grand nombre pour vivre de magnifiques invitations musicales. 

A l’affiche du Festival 2017, des chefs d’œuvre de la musique sacrée par des artistes exceptionnels :  Les Musiciens du Louvre, Marc Minkowski - Le chœur Accentus, Laurence Equilbey - Ensemble Pigmalion, Raphaël Pichon - Pierre Hamon et les chanteurs d’Oiseaux - Paul Agnew, Thomas Dunford – Ensemble Canticum Novum, Emmanuel Bardon. 

Laissez-vous conter le patrimoine catalan

Profitez de votre séjour pour découvrir la richesse patrimoniale de Perpignan au travers des expositions et visites guidées proposées par l’Office de Tourisme. 

La Sanch en images

Procession de la Sanch. Copyright Office de Tourisme Perpignan1.JPG

Procession de la Sanch. Copyright Office de Tourisme Perpignan2.JPG

Procession de la Sanch. Copyright Office de Tourisme Perpignan3.JPG

Procession de la sanch. Copyright Ville de Perpignan 1.JPG

Procession de la Sanch. Copyright Ville de Perpignan.JPG

Source des informations ...

Cp semaine sainte à Perpignan.jpg

 

Commentaires

  • Bravo ! Un grand bravo pour ce rappel sur nos racines chrétiennes du Midi de la France; notre très cher Midi blanc.

    Sachez que dans la petite bibliothèque culture et patrimoine du GRAAL, sont actuellement disponibles, sur simple demande à Cafehistoiredetoulon@gmail.com :
    Les confréries de Pénitents provençales et le catholicisme social. Alain Vignal, mars 2016, 18 p.
    Les pénitents gris d'Aix en Provence, dits « Bourras ». La charité de Louis XIV à nos jours. Bernard Terlay, février 2016, 23 p

    Ne vous en privez-pas !

    Frere Philippe, pénitent gris d'Aix en Provence

  • Racines chrétiennes, sans-doute. C'est le fait. Mais aussi racines tout court. La Sanch, c'est la cantalogne telle qu'en elle-même. C'est le Catalan. C'est une architecture, Ydes arts populaires, une gastronomie, un ensemble de traditioIns vivantes. Bref autant de racines. Si grande soit la ferveur de la Sanch, elles sont bien présentes. C'est Simone Veil qui disait qu'un peuple sans racine est impropre à la greffe sur surnaturel.
    La semaine sainte continue d'être une célébration populaire en Catalogne parce que là il y a des racines.

  • Vous voulez sans doute dire: SIMONE WEIL?

  • Oui, bien-sûr. Envoyé de mon portable, d'où plusieurs fautes. Désolé.

  • BRAVO et MERCI. Que toutes les régions de FRANCE réveillent leur US ET COUTUMES !!!
    ce sera le meilleur rempart a la déification de l'argent !!!

Écrire un commentaire

Optionnel