5SaintJoseph0

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les lumières de Dreux • Par Francesca

Dreux.jpg Pour ceux qui n'ont pas eu encore le plaisir de visiter le Domaine royal de Dreux, il est nécessaire de donner une idée des lieux ; sur l'emplacement d'un château féodal et entouré de remparts  : un immense parc, merveilleusement entretenu sur lequel s'élève la Chapelle royale, mausolée de la famille d'Orléans. Là reposent, aux côtés du roi Louis-Philippe, les descendants de la Famille de France. Plus loin, s'élève l'Évêché bâtiment destiné à recevoir l'évêque, et juste à côté,  la demeure de nos Princes, Le Duc et la Duchesse de Vendôme et leurs trois enfants. 

En ce 8 décembre, imaginez tout le domaine scintillant, et dans la nuit de Dreux, une fois les lumières de la ville éteintes, seules brillent les fenêtres de tous nos bâtiments royaux auxquelles la Princesse a mis des quantités de bougies. Dans l'obscurité de cette république finissante, les habitants de Dreux auront été les premiers à voir les lumières d'espoir que nous apporte notre gentil Dauphin. 

 

Images des Princes, à Dreux ...

 

058NIV.JPG

029NIV.JPG

Photo de la Chapelle Royale : Ahmed Taghza  ♦  Photos des Princes : David Nivière

Commentaires

  • C'est toujours avec plaisir que je lis des nouvelles sur notre chère Famille de France. Merci donc à Francesca (pour la deuxième fois, je crois : je ne dis pas "seconde", car j'espère bien qu'il y en aura d'autres...) pour ce billet et les deux bonnes photos qui l'accompagnent. La Princesse a eu une excellente idée d'illuminer pour le 8 décembre : je ne suis allé qu'une fois à Dreux, pour saluer les Princes, mais j'imagine fort bien la beauté du spectacle, et surtout son sens symbolique, profond, riche et fort. Certes, nous sommes dans la nuit, mais nous savons qu'au bout de la nuit... il n'y a pas la nuit !

  • MERCI à cette chère FRANCESCA
    et cette année je n'ai pas omis de penser a mon gentil Dauphin le 5e anniversaire de son baptême oui LYON, DREUX ce qui importe c'est 'de ne pas oublier son baptême pour voir toujours la lumière' dixit un grand Aveyronnais que j'ai eu le privilège de rencontrer n'en doutons pas LES GENS DE FRANCE on la continuité décrite par nos 3 Espérances merci de cette consolation qui me dit même loin de toi ILS SONT PRESENTS

Les commentaires sont fermés.