UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Révélation sensationnelle du CRAN : François Hollande est un président "ethnique" !...

Louis-Georges-Tin-au-centre-rdg-.jpg

Louis-Georges Tin, au centre sur la photo, a "craché le morceau", et dévoilé au grand public le secret de Polichinelle... 

 

Louis-Georges Tin président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) a déclaré, ce jeudi 24 octobre, que le gouvernement avait "abandonné son électorat", notammment "les noirs et les Arabes".

Ces propos n'ayant pas été démentis, on est fixés officiellement maintenant sur ce que l'on savait déjà (les "Cités" ont voté Royal en 2007 et Hollande en 2012, dans une proportion variant entre 85% et 93%) mais qui est aujourd'hui revendiqué haut et fort par les intéressés eux-mêmes : le socle électoral du PS, comme le souhaitait le groupe de réflexion du même parti, Terra Nova, est donc bien devenu un socle "ethnique" : "les noirs et les arabes" (en français dans le texte !) : c'est Louis-Georges Tin lui-même qui le dit...

Qu'il y avait des Noirs, en France (et dans l'électorat du PS), on s'en doutait, à vrai dire un peu : il suffit d'avoir des yeux pour voir ce qui se passe dans nos rues, dans nos bus, dans nos métros, à la sortie de nos écoles... Mais, jusqu'ici, on n'avait pas le droit de dire qu'il y avait des "Arabes" : ç'aurait été du racisme, de la stigmatisation, de la xénophobie, de l'appel à la haine et puis quoi encore... Mais, là, c'est Louis-Georges Tin qui le dit, et, lui, il peut : va comprendre, Charles !

Donc, on est fixés : non seulement il y a plein d' "Arabes" en France, mais le Président est "leur" président.

Au prochain accès de franchise, "on" nous dira que ces Arabes sont musulmans, et que ce qu'ils veulent c'est l'application, dans NOTRE France, de la charia...

A bon entendeur, salut !...

Commentaires

  • C'est Berthold BRECHT, je crois, qui a dit: quand le peuple vote mal, on change de peuple? c'est ce qui est en train de se passer avec la république

  • ce constat doit leur faire mal quelque part.
    bienfait pour eux.

    ils pourraient quand même lui être reconnaissant d'être au Mali où ne sont pas.

Les commentaires sont fermés.