UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rétrospective, en guise de bilan, au moment où approche la fin de l'annnée : un double merci au PS, au gouvernement, à François "normal" pour les deux cadeaux qu'ils ont fait aux "idées d'ordre"...

En attendant, vu leur incompétence, les prochains cadeaux qui ne manqueront pas d'arriver...

Oui, entre le début et la fin de cette année 2013, les erreurs d'appréciation et les maladresses des incompétents qui nous gouvernent sont cause de deux grands bienfaits pour l'opinion publique et, espérons-le, le renouveau des idées d'ordre, face au des-ordre installé.

Christiane-Taubira-big.jpgCe fut d'abord dame Taubira, qui, avec sa loi remettant en cause le fondement même de la Société a suscité une réaction populaire - de la droite à la gauche, c'est à noter - à laquelle, très certainement, le gouvernement ne s'attendait pas.

On peut dire que dame Taubira et "sa" loi ont crée une sorte d'armée, manifestant pacifiquement, mais très fermement, pour la défense des fondements de la Société traditionnelle.

Il reste, certes, à donner des arguments, et, mieux, une doctrine à cette "armée", car telle ou telle déclaration ont pu faire sourire; le port de bonnets phrygiens a montré l'ignorance de certaines participantes (aussi charmantes qu'elles aient été...) etc : donc, il y a encore du boulot, mais, il n'empêche, les "subversifs" ont généré leur contre-poison : à nous d'agir, et d'être le cornac de cette masse, en lui montrant le chemin de ce que Boutang appelait "l'ordre légitime et profond"... 

leonarda.jpgPuis ce fut "l'affaire Leonarda" (et l'ahurissante bêtise de l'intervention présidentielle) qui a ouvert les yeux de bons nombres de nos concitoyens "abusés", victimes du matraquage médiatique quotidien, hebdomadaire, mensuel et annuel des bobos/gauchos/trotskos : en entendant parler le père de ladite Leonarda, et Leonarda elle-même, ils ont enfin compris ce qu'était l'immigration - du moins pour un grand nombre d'immigrés, pas pour tous, nous ne généralisons pas... - et leurs yeux se sont désillés : c'est "nous y'en a vouloir des sous, beaucoup d'sous, toujours plus d'sous, et la France, c'est rien qu'une vache à lait". Nous on le savait, mais pour eux, ce fut, et cela reste, une révolution copernicienne. Et, pas plus que pour la défense de la Famille, cela ne restera sans conséquence(s)...

Merci, donc, Christiane, Manu, François et les autres...

Merci, et encore ! Oui, encore beaucoup de cadeaux comme ceux-là !...

Commentaires

  • CULTURE

    Dernièrement, un mien voisin (qui avait voté Pinpin 1er) me disait, concernant cette histoire "Léonarda", que y'en avait marre des ces "Chancres pour la France" qui viennent chez nous pour rien foutre.
    Je sais, maintenant, ce que veut dire C.P.F

Les commentaires sont fermés.