UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il voulait peut-être l'apaisement, mais sa visite ne revient-elle pas, dans les faits, à jeter de l'huile sur le feu ? Netanyahu à l'Ecole Ozar Hatorah

netanyahu,israël,palestinel

Jeudi 1er novembre, devant BFM et I télé : on peut voir les images de deux manifestations - contraires mais également condamnables - en réaction à la visite de Benyamin Netanyahu à l'Ecole Ozar Hatorah.

1. Les uns brandissent des pancartes "Israël vaincra !", et ce n'est pas normal, car on ne voit pas le rapport avec la tuerie perpétrée dans cette école par le "français de plastique" Mohammed Merah. La France n'est pas en guerre avec un quelconque ennemi de l'Etat d'Israël, et, si Israël est engagé dans un conflit qui ne nous concerne pas directement, c'est son affaire, pas la nôtre... Les jeunes gens qui ont brandi cette pancarte peuvent toujours, s'ils le souhaitent, aller s'engager pour mener cette guerre qu'ils évoquent, et donner leur vie, s'ils le jugent utile, pour tâcher de la gagner. Mais, en quoi la France est-elle concernée ? En rien...

2. A l'inverse, et dans une contre-manifestation tout aussi scandaleuse et condamnable, des "français de plastique" brandissent d'autres pancartes "Dégage Netanyahu", et "Palestine vaincra". On fait à leur propos exactement la même observation que pour ceux du n° 1 : il est inadmissible d'importer sur notre territoire des guerres et conflits qui se passent ailleurs et ne concernent pas directement la France. Que ces jeunes, là aussi, s'engagent en Palestine et aillent lutter pour tâcher de faire triompher leur cause là-bas, en nous laissant tranquilles, nous, ici, chez nous...

Quand on voit ces images scandaleuses, on ne peut que se demander si cette visite de Benyamin Netanyahu à Toulouse était vraiment judicieuse, et s'imposait vraiment. Mais, poser la question, n'est-ce pas y répondre ? Etant le chef d'un Etat étranger, il n'a pas à se mêler des affaires intérieures de la France, ni à instrumentaliser les Juifs de France, ni à les solliciter de venir s'établir en Israel, ni, enfin, à embarquer dans ses manoeuvres le pauvre président de la pauvre république française !

Commentaires

  • Je le dis depuis longtemps: il y a vraiment quelqu'un au dessus de Dieu.

    Jamais un dirigeant de notre pays s'est autant abaissé à cirer des pompes... Même un certain colonel renâclait sur certaines choses

  • Le seule bonne idée développée par le chanteur toulousain a été de conseiller aux juifs de France d'aller s'installer en Israël. :o)

  • Point trop n'en faut!

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL