UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Dizaine de MAGISTRO...

              MAGISTRO, une tribune libre et indépendante d'information civique et politique, en ligne depuis 2008 : Présentation de Magistro par François Georges Dreyfus.pdf


* Liens : - http://www.democratiedirecte.fr/  (Yvan Blot)

             - http://www.henrihude.fr/ (le Blog de Henri Hude)  

 

* Maxime TANDONNET,Haut fonctionnaire : Honteuse polémique 

* Ivan RIOUFOL, Journaliste : Contre le multiculturalisme 
* Philippe BILGER, Conseiller spécial au cabinet D'Alverny, Demont et Associés : La France politique en folie 
* François-Xavier BELLAMY, Professeur agrégé de philosophie : Nous avons un avenir à sauver 
* Hyacinthe-Marie HOUARD, Abbé, fondateur de l'IRCOM d'Angers et de l'Institut Albert-le-Grand : Loin des yeux, loin du cœur  

* François-Xavier DONNADIEU, Conseiller Maître Honoraire, Avocat au barreau de Paris  De la pratique du bouc émissaire 
* Aude MIRKOVIC, Maître de conférences en droit privé à l'Université d'Evry : L’autorité parentale détournée 
* Denis TILLINAC, Ecrivain, chroniqueur : 'Gauchos' et 'bobos'  
* Ivan RIOUFOL, Journaliste : L'impasse sur l'État-nation en crise 
* Maxime TANDONNET, Haut fonctionnaire : 500 signatures et démocratie 
* Patrice MAYNIAL, Premier avocat général honoraire à la cour de cassation : Le discours sur les citoyens-assesseurs 
* François JOURDIER, Officier, Contre amiral (2S)  La Syrie, pourquoi ? 
* Chantal DELSOL, Professeur de philosophie politique, Membre de l'Institut : Le modèle allemand 

* Eric ZEMMOUR, Journaliste : Du printemps à … l'hiver arabe  
* Basile de KOCH, Journaliste, écrivain : Dernier tango à Moscou - La chute de l’empire soviétique...

Texte de La Syrie, pourquoi ?, de François Jourdier :

        Les objectifs de la France en Syrie, ne sont pas clairs : quel intérêt avons-nous à déstabiliser Bachar el Assad ? Qui connaît ce qui se cache derrière l’ "opposition" dont on nous assure qu’elle est victime de massacres alors qu’elle dispose d’une "armée libre" constituée de déserteurs qui ne doit pas se contenter de recevoir des coups. Les informations qui proviennent toutes de "l’opposition et des activistes" sont biaisées, le même reportage, qui d’ailleurs ne montre rien, défile en boucle. Tout ça sent l’enfumage d’autant qu’on ne peut que prendre avec suspicion les affirmations de la Ligue Arabe qui ne comporte pas beaucoup de régimes démocratiques.
        En arrière plan, se trouvent certainement des conflits religieux et la sécurité d’Israël pour laquelle il serait bon de priver le Hezbollah de son soutien.
        Les sanctions contre l’Iran ont d’ailleurs les mêmes motivations, mais on ne voit pas très bien où sont les intérêts de la France dont on n’espère quand même qu’elle n’est pas motivée uniquement par des considérations humanitaires. Ne devrait-t-elle pas plutôt penser aux chrétiens de Syrie qui apportent un soutien mesuré à Assad, sachant très bien qu’il constitue leur rempart contre les islamistes aspirant au pouvoir ?
        Si on fait le bilan des interventions humanitaires auxquelles la France a participé, on ne peut qu’être affligé : Les guerres d’Irak et la chute de Saddam ont laissé un pays dans un état bien pire que celui dans lequel on l’avait trouvé. Notre intervention au Rwanda s’est terminée par la prise du pouvoir par Kagamé un dictateur dont on peut raisonnablement penser qu’il est à l’origine des massacres interethniques. La guerre contre la Serbie a laissé, entre autres, l’affaire du Kosovo qui n’est pas près de constituer un état... Quant à la guerre de Libye, 20 000 morts, beaucoup plus que la répression en Syrie, elle a - on ne le dit pas trop - installé l’anarchie et, effet collatéral, déstabilisé le Mali.
        Il y a des moments où on se dit qu’il faudrait que Moscou tienne bon.

Commentaires

  • En effet,quelles sont les motivations de la France dans:"silence ,on tue?"Quant aux chrétients d'Orient,on en parle si peu dans les médias,que c'est le silence qui tue.Notre civilisation ne perdurera pas sans Dieu,sans l'histoire du début du christianisme au moyen orient,avec le travail considérable de Saint Paul qui le premier apporta la Bonne Parole dans ces mémes pays qui sont en feu aujourd'hui...C'est en Mésopotamie que l'agriculture a vu le jour,et l'écriture cunéiforme,et tant de richesses qui se sont propagées dans le monde entier.Que partageons nous aujourd'hui?Nous sommes tous concernés de près ou de loin.Quels sont les vrais enjeux?Sans le coeur,pas de discernement;sans conscience pas de lucidité.Sans la foi plus de repères humains,c'est la violence qui prend le dessus,la régression,la sauvagerie.

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL