UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Abattu à 17 ans", "On vit dans les rats et les cafards" : Quand les "Une" des journaux papiers ou télé condamnent la folie immigrationniste... (II/II)

  "On" fait entrer 200.000 immigrés légaux en France chaque année, l'immense majorité venant d'Afrique , qu'elle soit "du nord" ou "sub-saharienne"... C'est une folie, car on n'a rien à leur offrir vraiment, et les faits se vengent toujours, lorsque les hommes font des folies. Et ils se vengent cruellement.....

        Hier, nous prenions un exemple tiré de La Provence, pour montrer combien il était fou de faire entrer, chaque année en France 200.000 immigrés - très majoritairement venus d'Afrique, du nord ou sub-saharienne - alors qu'on n'a, de fait, rien de concret à leur offrir en termes de vie digne et décente; et si c'était pour qu'ils se concentrent dans des zones où règnent les Mafias de tous ordres, et où règne la loi de la kalachnikov.... : mourir à 17 ans ! (et, le lendemain, dans la même Provence, on apprenait que c'était un mineur de 14 ans qui avait été grièvement blessé lors d'un règlement de comptes lié au trafic de drogue...).

        Deuxième exemple aujourd'hui de la folie des gouvernants de notre Pays légal : il est tiré cette fois de la télé, non de la presse écrite, et il provient de BFM/TV (mais le même type de reportage a été diffusé ailleurs....) : au micro, un homme d'âge bien avancé, râlant et tempêtant parce que la France, pays ignoble, ne donnait pas de logements décents à des gens qui vivaient dans la rue ou dans des taudis; et, à côté du râleur/tempêteur, une vingtaine de personnes qui seraient comme des mamas napolitaines si elles n'étaient noires comme l'ébène ou, pour les quelques unes qui n'étaient pas noires, en provenance, de toute évidence, d'Afrique du nord.

        Ce monsieur âgé est bien gentil, mais, comme nous le disions hier à propos des Cités contrôlés par les Mafias de la drogue (et les autres), quel intérêt y a-t-il à militer comme il le fait pour faire venir ici ces personnes si c'est pour qu'elles se retrouvent, comme elles le disent elles-même, dans des locaux infects, "dans les rats et les cafards".

        Ce qui est criminel, c'est ce que fait ce monsieur, chez qui la sagesse n'accompagne pas l'âge, comme il arrive que ce soit le cas : militer pour faire venir ici des gens, dont on sait pertinemment qu'ils vivront "dans les rats et les cafards".

        Il faut arrêter de marcher sur la tête : en l'état actuel des choses, la France n'a rien à offrir aux 200.000 étrangers qu'elle naturalise chaque annnée : dans ces conditions, continuer à les faire venir, c'est non seulement idiot mais aussi, en pesant les mots, criminel.....

Les commentaires sont fermés.