5SaintJoseph0

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2ème Rep, Calvi, Mémorial camp Raffalli....

armee Memorial.2ème Rep.Calvi.jpg

http://www.opex360.com/

 

 

        Au cours de la traditionnelle prise d’armes organisée au sein du 2e Régiment Etranger Parachutiste (REP) de Calvi, à l’occasion des festivités liées à la Saint-Michel, un mémorial a été inauguré au camp Raffalli afin d’honorer la mémoire des 1.302 légionnaires parachutistes morts pour la France depuis 1948, année de création des unités para de la Légion étrangère....

        La cérémonie, présidée par le général Christophe de Saint-Chamas, le commandant de la Légion étrangère (COM.LE), a rassemblé des autorités civiles et militaires, dont d’anciens chefs de corps du 2ème REP, comme le général Benoît Puga, le chef d’état-major particulier du président de la République et le général Bruno Dary, le gouverneur militaire de Paris. Seule manquait à l’appel la 2ème compagnie du régiment, actuellement engagée en Afghanistan.

        « Ce mémorial rend hommage aux 1302 légionnaires parachutistes morts au champ d’honneur. Il nous rappelle le sens de notre mission, au service de la France, il nous fixe des exigences : être prêt comme nos anciens à tout donner pour accomplir la mission reçue. Cet héroïsme de nos anciens, le 2e REP s’en est trouvé digne dans les récents engagements » a déclaré le général de Saint-Chamas, dans son ordre du jour.

        Le COM.LE a également salué la mémoire du père François Casta, décédé le 23 août dernier. « Aumônier parachutiste du 1er BEP en Indochine et du 2e REP en Algérie, totalisant 18 sauts opérationnels, il s’était taillé une réputation d’aumônier hors norme auprès des légionnaires, en raison de son courage et de son humanité ».

        Cela étant, ce mémorial dédié à la mémoire des légionnaires parachutistes morts pour la France n’aurait pas pu voir le jour sans la participation financière des collectivités territoriales corses, de quelques entreprises, d’associations mais aussi et surtout des diverses fédérations et autres amicales d’ancien légionnaires ainsi que de nombreux donateurs privés.

        Au cours de son histoire récente, la Légion étrangère a compté plusieurs formations parachutistes, dont les 1er, 2ème et 3ème REP (anciennement appelés « Bataillon Etranger Parachutiste ») ou encore la 1ère Compagnie étrangère parachutiste de mortiers lourds, cette dernières unité ayant eu une existence éphémère puisqu’elle servit surtout en Indochine.

        Actuellement, le 2ème REP est la seule unité aéroportée de la Légion étrangère, le 1er REP ayant été dissous à la suite du putsch d’Alger. Cette formation a subi de lourdes pertes en Indochine, avec notamment la mort de son chef de corps, le chef d’escadrons Rémy Raffali, le 10 septembre 1952.

        Ce dernier donnera son nom au camp où est implanté le régiment, à Calvi. Anéanti lors de la bataille de Dien Bien Phu, le régiment sera reconstitué en 1954 avec des effectifs venus du 3ème REP, alors dissous.

Les commentaires sont fermés.