5SaintJoseph0

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur Radio courtoisie, le 20 janvier : la Vendée et les Bourbons....

        Le jeudi 20 janvier, de 18h à 21h, le libre journal de Jacques Trémolet de Villers sera dirigé par Benoît Gousseau, rédacteur en chef de Politique magazine. En cette veille anniversaire de la commémoration de l'exécution du roi Louis XVI, l'émission, dont le thème sera la Vendée et les Bourbons, recevra :

 

- en première partie, Alain Gérard, directeur du Centre Vendéen de Recherches historiques qui vient de publier le manuscrit original retrouvé des Mémoires de la marquise de La Rochejaquelein, édition critique comportant de nombreux documents inédits portant sur la période de 1793 à 1857. On y évoquera le soulèvement populaire vendéen au lendemain du 21 janvier 1793.

 

- en deuxième partie, Emmanuel de Waresquiel, historien de la Restauration, qui vient de publier un remarquable essai littéraire et historique sur Félicie de Fauveau, artiste de renom saluée par Gautier, Stendhal, Balzac, Dumas, que sa fidélité à la monarchie conduira à chevaucher aux côtés de la duchesse de Berry en Vendée en 1832. Elle y a combattu en compagnie de sa plus fidèle amie, Félicie de La Rochejaquelein, épouse d'Auguste, le plus jeune frère du général en chef de la Grande armée catholique et royale et de Louis, époux de la marquise. Ces amazones de la fidélité aux Bourbon voulaient hisser sur le trône de France, le jeune duc de Bordeaux, enfant du miracle né après l'assassinat de son père, et futur comte de Chambord.

 

        On y comparera ces deux soulèvements si différents mais qui ont un point commun : combattre pour un prince enfant. Louis XVII, dans le cas de la Grande guerre de 1793 ;  Henri V, pour le soulèvement, peu suivi mais héroïque, de 1832.

 

        Rappelons que Radio Courtoisie peut être écoutée, outre sa fréquence parisienne, sur le bouquet satellite et en direct sur Internet.

Les commentaires sont fermés.