UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prix orange et prix citron...

                  andre gerin.jpg                      

           le prix orange: à André Gerin, député PCF du Rhône, président de la mission parlementaire sur le voile intégral, ancien Maire de Vénissieux. Pour son opposition résolue à la politique de l'autruche face au(x) problème(s) lié(s) à l'immigration... Et pour ses déclaration répétées à la Presse...:

            "...Quelle place sommes-nous prêts à faire à l'Islam ? Le fait que les racines judéo-chrétiennes de l'Europe ne soient pas mentionnées dans la Constitution européenne est une erreur dommageable.....

            "....Il existe un vrai problème d'enfermement et d'endoctrinement dans certains milieux. Dès l'enfance, et tout au long de l'adolescence, on inculque la charia. Cela pose des problèmes considérables dans les hôpitaux, les écoles, les mairies etc... Des médecins sont agressés physiquement, des agents de la fonction publique menacés et des élèves contestent les enseignements d'Histoire ou de sciences naturelles ! Est-ce acceptable ?

            Les fondamentalistes ne sont pas forcément nombreux, mais ils ont de l'influence. Dans certains collèges, 50% des filles sont "dispensées" de natation ! Cela dure depuis au moins quinze ans ! Quinze ans que la classe politique est paralysée par un discours de victimisation, élaboré par une minorité. Comme si on ne pouvait rien dire à cause de notre passé colonial. Il faut en finir avec la politique de l'autruche !..."

 

le prix citron : ex aequo, à Jean-Noël Guérini -Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, ci dessous- et Patrick Menucci -Maire PS des 1er et 7ème arrondissement de Marseille, sur la, photo, en compagnie de Ségolène Royal. Pour leur hypocrisie et leur tartufferie lors des évènements du dimanche 16 mai, lorsque des "jeunes" ont mis le feu à Zarafa...

                      guerini.jpg                          Petit retour en arrière indispensable : ce dimanche-là, à Marseille, on célébrait l'OM qui, après dix-huit ans sans titres, venait de remporter le Championnat de France. En même temps, et depuis quelques jours, on avait installé en haut de la Canebière une girafe de 6 mètres de haut, habillée de 6.000 livres, histoire de promouvoir la culture....

            Que croyez-vous qu'il arriva ? La girafe brûla ! "Ils ont même mis le feu à Zarafa !... Je suis écoeuré. Comment peut-on brûler des livres, comment peu-on mettre le feu à un tel symbole. Ça me rappelle des choses tellement graves..."a dit Menucci.

            Et Guérini a renchéri : "Je condamne avec fermeté les auteurs de ces incidents. Ils ne font pas honneur au titre de Champion de France de l'OM, et sont venus gâcher une superbe fête..."

            Bon, on voudrait bien les croire, tous les deux, mais il y a un "hic". Et de taille, le "hic".... C'est, tout simplement, que Guérini et Menucci ne nomment pas ces fauteurs de troubles, alors qu'on sait très bien qui sont ces "ils", "les auteurs de ces incidents". Oui, tout le monde le sait très bien, qui ils sont et d'où ils viennent. D'ailleurs (vacherie de La Provence du 17 mai ?) les déclarations de Guérini et Menucci sont juste à côté de l'intertitre En marge d'Egypte-Algérie le centre-ville avait déjà été saccagé. Mais, là, c'est curieux, nos deux compères n'en soufflent pas mot.

            Bizarre, bizarre...

menucci royal.jpg            Mais pas si bizarre que ça, finalement. Vous voulez avoir le fin mot de l'affaire ? C'est que Guérini et Menucci essayent de manger à tous les râteliers. D'un côté, ils essayent de gagner en tentant de persuader le bon peuple qu'ils condamnnent avec la plus grande fermeté; mais, de l'autre, ils bâtissent leurs succès électoraux avec ces jeunes des cités, pour la présence en France desquels ils se mobilisent et "luttent" depuis des années (aide aux régularisations etc...).

            Voilà, crûment exposé, le dessous des cartes : ce type de grand écart ne les honore pas....

PS : Puisqu'on voit Patrick Menucci en compagnie de Ségolène Royal, un petit rappel du vote "jeune/immigré": 64% pour Royal au 1° tour de la Présidentielle et 8% Besancenot: presque 75% pour la gauche et l'extrême gauche, presque trois sur quatre ! 19% pour Bayrou, et 1% pour Sarkozy... C'est un véritable message d'amour que l'immigration a envoyé à Ségolène à travers les scores qu'elle a réalisé dans les Cités: Vaulx en Velin: 63%; La Paillade: 65%; Le Mirail à Toulouse: 70%; les quartiers nord de Marseille: 70%; Aubervilliers: 61%; Saint Denis: 67%; Bobigny: 66%; Trappes: 70%...

Commentaires

  • Allons-nous ENFIN nous réveiller? Français de toutes confessions et partageant nos valeurs, levez-vous et réagissez! Nous devons renier à tout instant notre Histoire, notre passé, nos racines, nos origines... mais où en sommes-nous arrivés ? Nous ne pouvons plus rien dire, plus rien exprimer, faute de quoi nous sommes taxés des pires mots de notre très riche langue française... Et ce, bien que la France et son immense administration soient de bonnes (res)sources financières!!!!

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL