UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A propos d'une charge contre la Suisse, sur France infos...

            Dimanche 31 janvier, environ 14h30. France info donne la parole à son correspondant local à Genève. Celui-ci fait une longue sortie contre la Suisse, et se réjouit ouvertement des problèmes (?) qu'elle rencontre (comme si la France, qui subit la politique désastreuse de la république idéologique, n'en avait pas, des problèmes !...).

            Le journaliste exhale son fiel, -il n'y a pas d'autre mot- et nous explique avec délectation que, maintenant que la Suisse a, donc, des problèmes, après tant d'années d'insolente bonne santé, c'est au tour de ses voisins européens de la regarder avec commisération et de prendre leur revanche.....

             On laissera ce journaliste à son mauvais esprit et à ce qu'il croit sans doute être de l'analyse politique, fine qui plus est : si c'est le cas, il est bien le seul !...

Ciceron_tete.JPG
Nettoyer les écuries d'Augias du Service public (!) de l'Audiovisuel, c'est d'abord, à la façon d'un Cicéron, dénoncer, en les pointant du doigt les dévoyeurs et les profiteurs de ce Service: Qousque tandem, Catilina !....

             On lui objectera simplement que déverser un tombereau de bile sur un pays voisin et -jusqu'à preuve du contraire- ami, n'est pas faire preuve de la plus grande élégance, ni de la plus grande classe journalistique qui soit. Mais il va s'en ficher, car, lui et ses semblables (1), il y a belle lurette qu'ils agissent dans les médias non en tant que journalistes mais en tant que militants politiques. Engagés à l'extrême-gauche, évidemment, il serait même incongru de se demander où....

             Et il y a belle lurette qu'en toute impunité, ils détournent les micros -que la collectivité paye par ses impôts- de leur fonction première, qui est d'informer, pour les faire servir à leur malhonnête besogne: endoctriner, bourrer les crânes, faire de l'intox, désinformer. On se demande vraiment ce qu'attendent les responsables -élus, paraît-il, pour la rupture- pour rompre, justement, avec cette main-mise de l'extrême-gauche sur les médias publics, véritable spoliation et mise sous séquestre des moyens qui appartiennent à tout le monde et qu'ils mettent au service exclusif de leur clan. Et qui dure tout de même maintenant depuis 1945.....

             Il est amusant de constater que, dans leur autisme et leur totale bonne conscience -qui tourne à l'inconscience pure et simple- ils ne se rendent absolument plus compte qu'ils sont devenus de fait tout ce qu'ils ne cessent de combattre et de vomir, en paroles. C'est-à-dire, et pêle-mêle, anti-démocrates, racistes, néo-colonialistes, alliés objectifs des mafias de passeurs et des patrons exploiteurs de main d'oeuvre bon marché....

             Anti démocrates ? Mais voyez comme ils ont refusé le choix du peuple irlandais, que l'on a obligé à re-voter, et comme ils refusent le vote suisse sur les minarets (Cohn Bendit a bien dit qu'il faudrait faire re-voter les Suisses...): on se contentera de ces deux exemples, alors qu'il y en a des dizaines d'autres; si ce n'est pas du mépris pour le peuple, et de l'anti-démocratisme en acte, "ça", on veut bien être pendus....

             Racistes ? Mais voyez pourquoi ils ont voté Obama: parce que il était noir. Or, et même si en l'occurrence ils l'ont inversé, le racisme c'est aussi bien voter contre quelqu'un parce qu'il est noir que voter pour quelqu'un parce qu'il est noir. Sans compter qu'il n'est pas noir, mais métis, ce qui n'est pas la même chose, mais ils s'en fichent aussi de la précision et de la clarté. Ils sont payés pour parler, et ils ne savent même pas parler correctement.....

             Néo-colonialistes ? Alliés objectifs des mafias de passeurs ? Mais voyez comment, sous couvert de leur diversité bidon, ils prêtent la main au pillage des richesses humaines des pays déjà pauvres, et se font les complices objectifs -pour employer un vocabulaire qui leur est familier...- des trafiquants d'esclaves et de la traite négrière d'aujourd'hui...

             Qui nous libérera de tout ce petit monde, qui sévit, sans complexes, et sans freins ?...

             Où est le nouveau Cicéron, qui se lévera pour leur lancer de nouveau l'apostrophe salvatrice: Quousque tandem, Catilina, abutere patientia nostra....

(1) : qui ne représentent heureusement pas toute la profession, loin de là, ni à France info, ni ailleurs, il convient de le noter: la France reste encore, malgré tout, un pays qui a beaucoup de bons et de grands journalistes.... Si cela fait plaisir au correspondant de France info à Genève de se retrancher lui-même, volontairement, de ces journalistes honnêtes et consciencieux, après tout, c'est son problème, et tant pis pour lui.....

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL