Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

François de Grignan, évoqué par Jacqueline Duchêne (1)...

            Il fut un grand serviteur de Louis XIV, qu'il servit pendant 45 ans, en accomplissant parfaitement sa tâche de Lieutenant général de Provence.

            Celle-ci était d'une grande importance à l'époque, puisqu'elle imposait qu'il commandât en personne aux armées et à la police, en assurant, de plus, la surveillance des côtes et des frontières avec le Piémont.

grignan.JPG

          Il naquit en 1632 dans l'immense château de Grignan, "...le joyau de la famille, le plus beau, le plus grand, le plus haut, le plus considérable, le plus admirable de tous les châteaux des Adhémar, celui de Grignan".
          Et il ne devait s'éteindre qu'en 1714, à l'âge de 82 ans, un an à peine avant que ne s'éteigne le vieux roi, qu'il avait tant et si bien servi, durant quarante cinq années !
          Trois fois marié, c'est surtout pour son troisième mariage, avec "la plus jolie fille de France" qu'il est surtout connu de beaucoup. La plus jolie fille en question n'était autre, en effet, que Françoise-Marguerite, la fille de Madame de Sévigné.
          Entre ces trois personnes, s'il y eut parfois des orages, il y eut aussi beaucoup d'estime, d'affection et de vraie tendresse : la marquise ne lui écrivait-elle pas :
         "S'il y a une petite place de reste dans votre coeur, vous me ferez un plaisir extrême de me la donner, car vous en avez une très grande dans le mien".
         Ou encore :
         "Ne cessez point d'être aimable, puisque vous êtes aimé".
 
(1) : François de Grignan, de Jacqueline Duchêne, Editions Jeanne Lafitte, 22 euros.
         

Les commentaires sont fermés.