UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En marge de la manif': halte à l'illogisme !.....(1/2)

          Jeudi 15 Mai, fin de cortège, la manif se sépare....; une manif dite "unitaire" mais en réalité un rassemblement hétéroclite, fourre-tout et bric à brac, où l'on a manifesté aussi bien contre la suppression des postes dans l'Éducation que pour la régularisation des clandestins, pour le pouvoir d'achat (mais comment être contre ?...) ou pour n'importe quoi d'autre.....

          Militante pure et dure, martiale jusqu'au bout des paradoxes, une délégué CGT déclare -ou plutôt éructe...- au micro de France Info: "...Il faut augmenter les salaires, c'est tout !.....". Fermez le ban !....

          Mais comment cette personne n'a-t-elle pas vu que les salaires, justement, ne sont pas partis pour augmenter. Et qu'ils vont peut-être même baisser dans certains endroits. Et en tout cas stagner dans beaucoup d'autres. Et qu'elle prête la main à cela, qu'elle est complice, responsable et coupable.

          Pourquoi ? Comment ? C'est simple.....

          Comme Besancenot - qui prétend aimer, défendre, aider les immigrés mais dont l'action aboutit à l'inverse, dans les faits, à fournir de la "chair à profit" à des patrons véreux..... - cette militante de la CGT donne la main à l'installation en France d'une sorte de "classe ouvrière bis", qui fait une concurrence déloyale à la première, que son syndicat est censé défendre ! Du moins si on l'écoute puisque dans les faits, comme Besancenot, son action concourt au résultat opposé à ses paroles.

          Ces clandestins, qu'au nom d'un "sans-papiérisme" ahurissant "on" est en train d'implanter chez nous, font d'ores et déjà pression à la baisse sur les salaires; et le feront de plus en plus, puisqu'ils acceptent une paie et des conditions de travail qui nous ramènent plutôt vers le XIX° siècle que vers un XXI° radieux et chantant.....

          Cette dame, qui manifeste donc contre beaucoup de choses (contre Darcos qui supprime des postes, mais aussi pour l'augmentation des salaires et, tant qu'on y est, pour les clandestins...) se trouve donc être engluée dans un grand paradoxe au mieux, dans un grand mensonge, au pire.... Une grande illusion en tout cas. Elle joue, et son syndicat CGT avec elle, contre les travailleurs, contre l'économie française, contre la France tout court.

          En demandant et l'augmentation des salaires et la régularisation des hors la loi, elle demande une chose et son contraire. Elle aussi, elle maudit les maux dont elle chérit les causes.....    ( à suivre.....)

Les commentaires sont fermés.