UA-147560259-1 UA-147538561-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ports: Que répond Bernard Thibault aux chiffres ? La grève !.....

483400496.jpg

          Entre 1989 et 2006, la part de marché des Ports français en Europe a fondu de 17,8 à 13,9.....

          La moitié des marchandises de nos magasins sont déchargées dans d'autres ports européens. Pour les marchandises conteneurisées, la part de marché européenne des ports hexagonaux est inférieure à 7%... (Anvers étant le premier port "français" !...)

          Port numéro 1 en Méditerranée, en 1985, Marseille ne figure plus dans les dix premiers aujourd'hui. Il est....80° -au rang mondial- pour les conteneurs !.....

          ...Alors que, s'il avait connu la même croissance que ses voisins, il traiterait aujourd'hui près de 2,5 millions de boites ( sa part de marché a chuté, pour les dites boites, de 18,8 à 5,5%.....)

          Les sept ports français "traitent" 304 millions de tonnes, contre 406 pour le seul Rotterdam.....

          Il est strictement impossible que Bernard Thibault ne connaisse pas ces chiffres. Cela signifierait qu'il n'écoute ni la radio ni la télé, qu'il ne lit pas les journaux, et qu'il ne parle jamais, avec personne, de ce qui se passe sur les ports.....

          Si donc Bernard Thibault sait cela, et qu'il s'oppose à la courageuse réforme des ports menée par Dominique Bussereau (cela fait un bon mois maintenant que le conflit a débuté sur les quais...) c'est tout simplement parce que lui, Bernard Thibault, fait passer les intérêts matériels de "son" syndicat avant l'intérêt supérieur de la Nation, et avant les intérêts matériels des travailleurs, qu'il est censé défendre.....

          On connaît la célèbre tirade révolutionnaire: "Périsse plutôt vingt fois....que la république une et indivisible !....". Bernard Thibault et sa CGT actualisent la tirade à leur façon, qui pourrait ressembler à ceci: "Périssent plutôt vingt fois les ports français, avec leur économie -et donc, au passage les travailleurs...- que les intérêts de la CGT !"

          Ceux qui se souviennent du "Bebête Show" y verront sans doute une sorte de ré-apparition de la marionnette de Krasucky, répondant invariablement, à chaque question: "La grève !...". Mais là, avec Thibault, c'est beaucoup moins amusant, et on ne rigole même plus du tout, car c'est tout un pan de notre économie qui est en jeu. Qui peut disparaître, qui va disparaître, si la réforme ne passe pas, si la CGT conservatrice l'emporte.

          Avant la révolution, les privilégiés ont refusé toute réforme, et ont bloqué la société: on sait comment tout cela a fini... Force est de constater que les nouveaux privilégiés d'aujourd'hui adoptent la même attitude que leurs frères en égoïsme et en aveuglement d'hier.....

82539627.jpg

Les commentaires sont fermés.

Le quotidien royaliste sur la toile - ISSN 2490-9580 - SITE OFFICIEL