5SaintJoseph0

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'aventure France racontée par les cartes...

1349 : le Dauphiné devient français

1349 : le Dauphiné devient français

1349, c'est l'année du Traité de Romans, par lequel Charles V acquiert le Dauphiné.
Pour le Royaume de France, l'avancée territoriale, à l'est du Rhône, est très importante; MAIS elle est surtout le premier pas dans l'acquisition de la "frontière naturelle" du sud-est : les Alpes... Un processus qui demandera cependant cinq siècles et demi :

• en 1482, la Provence deviendra française;

• en 1601, Henri IV réunit le Bugey, la Bresse et le pays de Gex, permettant ainsi à la France d'atteindre la rive nord du Léman (ou Lac de Genève) avec la possession de la ville de Versoix. Malheureusement, en guise de "punition" après les Cent Jours, Versoix et sept communes voisines nous furent enlevées et données au Canton de Genève...

• enfin, en 1860, Nice et la Savoie deviendront françaises. Les deux communes de Tende et La Brigue, qui avaient voté pour le rattachement, furent "laissées" au roi d'Italie (comme domaine de chasse !...) et durent attendre une nouvelle consultation, en 1947, pour être, à leur tour rattachées à la France.
Le Val d'Aoste avait été malencontreusement "oublié" par les plénipotentiaires de Napoléon III, et ne fut donc pas consulté : il y a fort à parier qu'il aurait voté dans le même sens...

Une des clauses du Traité de Romans stipule que le Prince héritier portera dorénavant le nom de Dauphin, le Dauphiné ayant à perpétuité le prestigieux honneur d'être l'apanage du fils aîné du roi de France, donc son héritier.

Le blason de la province évolue donc, et indique le statut de fils de France par la juxtaposition des armes traditionnelles du Dauphiné de Viennois et des armes de France.
Il se décrit ainsi :
"
Ecartelé de :
1 et 4 - France moderne (d'azur à trois fleurs de lys d'or)
2 et 3 - Dauphiné de Viennois (d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules)