Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

strauss-khan

  • Strauss-Khan à Cambridge : on connaissait les "enfants bulles", il invente le "conférencier bulle"...

            Dominique Strauss-Kahn l'a donc faite, sa conférence à Cambridge...

            Mais personne n'a eu le temps de l'approcher, avant, de le voir, de lui parler : arrivé quelques instants à peine avant le début de son intervention, extrait de sa voiture sous bonne garde, il a prononcé sa conférence puis est parti de la même manière : rapidement, sous escorte, le public tenu à distance, et "engouffré" par ses gardes dans sa voiture : c'est pas brillant !.....

            En somme, on vient d'inventer pour lui le concept de "conférence-bulle" : un extra-terrestre arrive juste avant une conférence, les gorilles le sortent de sa voiture, le posent sur l'estrade et, sitôt terminé l'exposé, on rejoue le jeu en sens inverse : on le prend comme un paquet, on l'emporte dans sa voiture et on l'y dépose....

            Accessoirement, on pense à ce qu'aurait hurlé la gauche et l'extrême-gauche moralisatrices - qui, redisons-le, ne représentent pas, et de loin, toute la gauche, où il y a plein de gens raisonnables et sensés... - si les actes de Dominique Strauss-Khan avaient été commis par tel autre responsable politique; et combien de vitrines auraient été détruites sur les Champs-Elysées, et ailleurs, dans toute la France, aux cris de "Le Fascisme ne passera pas !..." : pauvres gens !...